Les clarifications du Directeur général de l’Ipres suite au détournement des …

L’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres) a été victime d’un détournement d’argent à hauteur de 400 millions de nos francs. D’après le quotidien Libération, des membres de l’institution ont finement mis en place une stratégie afin de voler de l’argent à l’Ipres. Ainsi, pour tirer au clair cette affaire, le directeur général de l’Institution, Mamadou Sy Mbengue, a porté plainte. 

«La presse a parlé de gestion des tickets au niveau de l’Ipres. Cette situation n’a pas encore été découverte ni par un organe de contrôle, ni par des services de contrôle interne » a tenu à démentir Mamadou Sy Mbengue. D’après lui : « Le Directeur général avec les services notamment le Directeur des ressources humaines avaient remarqué qu’il y avait des factures dont les montants étaient de plus en plus importantes qui avait attiré leur attention sur la nécessité de faire un contrôle, ce qui a été fait ».

Et d’adjoindre ainsi que «Leurs suspicions se sont confirmés pour des montants naturellement qui sont loin des montants qui sont développés dans la presse et immédiatement ils ont pris des mesures conservatoires » avant de lister toutefois que : « La première était le décret de l’agrément des prestataires incriminés, deuxième le changement des tickets par une datation en transfert d’argent. Troisièmement, ils commandité un audit à l’interne et quatrièmement, nous avons porté plainte auprès de nos juridictions ».