Les candidates chambrées: la Présidente du comité « Miss Sénégal » réagit

A peine, les candidates finalistes pour le titre de Miss Sénégal 2020 connues, le casting décrié sur les réseaux sociaux. Une volée de bois vert s’est levée notamment sur les réseaux pour contester la beauté des choisies pour représenter leurs régions. Dans le célèbre groupe Galsen et certains forums de discussion, les commentaires sont tout sauf élogieux

Senenquête a contacté la Présidente du comité Miss Sénégal Amina Badiane qui minimise les réactions. « La beauté est très relative. Je peux être belle pour toi et ne pas l’être pour un autre « , répond elle. Avant de nous faire comprendre que pour le nouveau cap du célèbre concours de beauté, il faudra désormais bien plus qu’un physique de rêve pour être sacrée reine de la beauté sénégalaise. « C’est clair, la beauté est importante mais nous misons beaucoup plus sur l’aspect intellectuel. Parce que si la candidate est belle et qu’elle ne sait pas parler ou sur le plan du comportement elle n’est pas digne de représenter le Sénégal, ce n’est pas intéressant », explique-t-elle sur le choix. Pour Amina Badiane, au delà de la beauté, la miss devra représenter le Sénégal un peu partout dans le monde.  » On a besoin des miss qui ont quelque chose dans la tête. Cela ne sert à rien d’avoir une miss belle qui n’a pas de culture générale. D’où la nouvelle appellation Miss Sénégal nouvelle vision » argumenté-t-elle. Poir cette édition, les critères sont bien définis. Il faut entre autres « être Sénégalaise, avoir entre 18 à 25 ans, un bon niveau d’études, être de teint naturel (pas de khessal), avoir la taille comprise entre 36 et 38, avoir au minimum 1,72 m », liste la Présidente. De ces 14 candidates devra sortir aujourd’hui la plus belle sénégalaise qui devrait représenter le Sénégal dans les autres concours de beauté internationaux.