Les affaires pénales seront désormais informatisées pour plus de rapidité

L’informatisation de chaîne pénale va répondre à plus d’efficacité et de sérénité dans le travail des acteurs de la Justice du début du traitement des dossiers jusqu’à la fin.

Le projet a été présenté au Tribunal de grande instance de Thiès. D’après le Directeur des affaires criminelles et grâce au ministère de la Justice, le processus sera désormais moins lourd.

« Depuis l’enregistrement de la plainte jusqu’à la délivrance du jugement et à terme, ce projet devrait également intégrer même l’exécution des peines et la délivrance du casier judiciaire », a soutenu Madiaye Niang sur iRadio.

Selon M. Niang, le gouvernement du Sénégal dans sa politique sectorielle d’amélioration de l’accès à une justice indépendante, l’informatisation est incontournable.

« La semaine dernière, le ministère de la Justice sur son budget a acquis un lot de plus de 300 ordinateurs et vous avez vu même dans la clôture de cette cérémonie nous avons donné deux ordinateurs portables qui seront d’un appoint extrêmement utile ».

Ce processus de dématérialisation à terme va concerner tous les acteurs. Il répond ainsi à une interpellation du représentant du barreau venu prendre part à la cérémonie de présentation.