L’EI pourrait préparer de nouveaux attentats en Occident selon un rapport américain

Le groupe Etat islamique (EI) a profité de l’offensive turque en Syrie et du retrait des forces américaines du nord-est du pays pour se regrouper et pourrait préparer de nouveaux attentats en Occident, selon un rapport d’un organisme indépendant américain.

Le président Donald Trump a annoncé le 6 octobre le retrait des 1.000 soldats américains déployés dans le nord-est de la Syrie, ouvrant la voie à une offensive militaire turque visant les forces kurdes, alliées de la Coalition internationale dans la lutte contre les jihadistes de l’EI.