Législatives : Yewwi réclame l’invalidation de la liste nationale de Bby pour défaut de parité !

107
Direct Senego : Déclaration des leaders de Yewwi Askan Wi


Les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi, ont demandé, ce vendredi, le rejet de la liste nationale de la coalition présidentielle, Benno Bokk Yakkar (Bby). Ce, pour défaut de parité à la 43e et 44e place de la liste nationale.

Ousmane Sonko et Cie déplorent une légèreté de la Direction générale des élections (Dge). « Nous déplorons aussi la légèreté du ministre de l’Intérieur. Venant de lui, rien ne nous surprend. C’est pourquoi il est derrière une certaine société civile qui le félicite, d’ailleurs, pour service rendu à Macky Sall« , a pesté le maire de Ziguinchor.

Défaut de parité

Selon eux, Benno Bokk Yakkar a aligné deux femmes à la 43e et 44e place de la liste nationale. « L’administration chargée des élections nous dit qu’elle ne s’est pas rendue compte que Benno Bokk Yakkar, à la 43e et à la 44e place sur la liste nationale, avait aligné deux femmes. Cela nous amène à se poser la question de savoir est-ce qu’ils avaient même regardé la liste de Benno Bokk Yakkar. Et pourtant, ils l’ont validé là où ils ont rejeté notre liste de Dakar, refusant même au mandataire la possibilité de déposer un courrier« , a martelé le leader de Pastef. Qui ajoute que Yewwi Askan Wi va poursuivre la Dge.

Très en verve, Sonko persiste et signe : « Rien ni personne ne peut sauver la liste de Benno Bokk Yakkar […] Mimi Touré ne battra pas campagne.« 

Dehié Fall, l’artisan de la découverte…

Et de féliciter le mandataire de Yewwi Askan Wi, Déthié Fall qui se trouve être l’artisan de cette découverte qui risque de priver Aminata Touré et Cie 53 députés au niveau national.

Bby

La coalition Yewwi Askan Wi a également réaffirmé sa volonté de faire invalider la liste Bby Yakaar pour avoir « dépassé » le nombre de parrainage requis. « L’administration chargée des élections s’est acharnée sur la liste de Yewwi Askan Wi de Dakar pendant que la loi nous permettait de faire des rectificatifs« , a déploré Ousmane Sonko.



Source link