Législatives : « Thiès retombera entre les mains de Benno », rassure Meleye Seck

236
Législatives : « Thiès retombera entre les mains de Benno », rassure Meleye Seck


Le Président du mouvement Alliance des Bâtisseurs qui a rejoint la coalition Benno Bok Yaakar a tenu promesse. Crédité de plus de 3500 voix lors des élections locales passées sous la bannière de Gox Yu Bess, Meleye Seck a mené une campagne électorale « réussie » dans son fief. Le responsable politique, soutien du Président Macky Sall pour une majorité avait pris cette décision suite à l’investiture des deux fils de son quartier Médina Fall sur la liste départementale.

Il précise que ce quartier compte plus de 70.000 habitants, presque trois fois la population de Bignona et plus peuplé que Tambacounda. Seulement Medina Fall n’a jamais eu de député ou de ministre. Meleye Seck a réussi un grand coup durant ces législatives. Celui d’unifier toutes les forces politiques du quartier et de la commune autour de la coalition Benno Bokk Yaakar.

« J’ai négocié avec toutes les coalitions mais Benno était la seule prête à satisfaire cette demande sociale d’avoir enfin une personnalité politique dans la commune depuis Mantoulaye Guène », avait réagi Meleye. La commune Nord a d’énormes difficultés sur le plan de l’assainissement, le plan sanitaire et scolaire et selon le président de l’Alliance des bâtisseurs : « le maire Birane Souleye (Yewwi) n’a pas de vision pour la commune. Les clés de la mairie sont tombées par hasard entre ses mains. Il n’en était pas préparé. Depuis son élection c’est le statu quo. Il est pire que le maire précédent et son taux d’absentéisme a battu les records. Il n’était même pas présent le jour du vote du budget… », regrette t-il.

C’est pourquoi il a « décidé de soutenir la coalition Benno en fonction de toutes ces considérations locales et sociologues ». Et au delà, il « demande au peuple sénégalais de voter pour la stabilité et la sérénité au niveau de l’assemblée nationale. Une cohabitation serait un frein à main pour le législatif et l’exécutif. »

Il est d’avis que les institutions de notre pays ne sont pas assez solides pour soutenir une cohabitation et elle installerait le pays dans un chaos institutionnel sans précédent.

« En fonction des échanges que j’ai eus avec le Président Idrissa Seck et le Président Macky Sall sur la situation nationale et internationale, je recommande de donner la majorité parlementaire au Président Macky Sall », Conclut le président du comité électoral de Benno à Médina Fall.