« Le Sénégal gangréné par la corruption » Le Figaro charge à nouveau la gestion de Macky Sall

352
Marcher seul ! La méthode choisie par Macky Sall pour inaugurer le pont de Marsassoum (Vidéo)


Le Sénégal est de nouveau à l’honneur dans le journal Le Figaro avec un article intitulé « Le Sénégal gangréné par la corruption ». Le journaliste affirme que la lutte contre la corruption n’est pas efficace au Sénégal, malgré un score de 43 sur 100 selon l’ONG Transparency International. Senego a lu l’article pour vous !

PUBLICITÉ

En effet, plusieurs affaires récentes ont démontré que la corruption est un réel problème dans le pays, comme les surfacturations et des présumés détournements du fonds public dédié à la lutte contre le Covid-19 pour un préjudice de 7 milliards d’euros.

Le journal pointe également du doigt les secteurs pétrolier et gazier, qui sont particulièrement à risque en termes de corruption. Le gouvernement a même signé un décret assouplissant les règles de passation des marchés publics dans ces domaines, ce qui inquiète les experts.

Le Figaro souligne également la marginalisation des personnes qui ne souhaitent pas se plier à la corruption et le fait que l’enrichissement illicite contribue aux inégalités économiques croissantes. Pour un activiste, les gens ont peur de dénoncer la corruption parce qu’ils ont peur de représailles.

Le journal parcouru par Senego nous apprend que Ousmane Sonko, est présenté comme un des rares hommes politiques intègres du pays, malgré des accusations de v**l. Il fait de la lutte contre la corruption l’un de ses sujets phares pour affaiblir le président Macky Sall, accusé de vouloir briguer un troisième mandat contre la constitution et dont l’entourage est visé par des accusations de corruption.

Le Figaro conclut en affirmant que le Sénégal est dans un « immobilisme chronique » en matière de lutte contre la corruption, en citant Birahim Seck, le coordinateur du Forum civil, l’antenne sénégalaise de Transparency International. Le manque de poursuites judiciaires renforce l’impunité et perpétue les pratiques de corruption dans le pays.

Ces derniers temps, Le Figaro multiplie les articles sur le Sénégal, souvent critiques sur la gestion du président Macky Sall et chargeant son entourage de corruption. Le mois dernier, le journal avait publié une enquête sur le Train express régional (TER) du Sénégal, révélant que le pays avait été désavantagé dans sa collaboration avec la SNCF.

Le Figaro est un journal quotidien français, fondé en 1826 par Hippolyte de Villemessant. Il est considéré comme l’un des journaux les plus influents de France et est généralement associé à des positions politiques conservatrices et de droite.

PUBLICITÉ

#Corruption #LeFigaro #MackySall