LE SÉNÉGAL CONDAMNÉ À PAYER 50 MILLIONS À CATHERINE LAYS

La Cour de Justice de la communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest a condamné le Sénégal à verser 50 millions de francs CFA à Catherine Lays. Cette dernière, informe Libération, ressortissante belge, était au cœur d’une rocambolesque affaire et, elle accusait le Sénégal de détention arbitraire. Ce que la Cour a établi même si elle a revu en baisse la somme réclamée par la partie civile qui était initialement de 500 millions de francs CFA. Divorcée à son tort exclusif, elle avait kidnappé ses deux enfants nés de pères différents pour s’enfuir au Sénégal après avoir falsifié plusieurs papiers afin de ne pas être inquiétée lors des contrôles aux frontières. Le 18 janvier 2016, elle a été interceptée à Dakar.

Quatre mois après, en avril 2016, la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar autorisait son extradition vers la Belgique. Le président signalait le décret d’extradition mais Lays ne sera remise aux autorités Belges qu’en août 2016. Pire, elle soutenait dans sa plainte, avoir contracté, à défaut de soin, un cancer de l’utérus durant son séjour carcéral au Sénégal qu’elle considère comme arbitraire d’autant que les délais requis en matière d’extradition ont été largement dépassés.