Le remède de grand-mère contre les saignements de nez

Un air trop sec, un éternuement trop fort… et voilà la muqueuse du nez qui se met à saigner. C’est souvent sans gravité et le flux sanguin peut s’arrêter grâce aux vertus du lierre.

Le lierre terrestre – à ne pas confondre avec le lierre grimpant, auquel il ne ressemble pas -est une plante vivace des sous-bois dotée de propriétés hémostatiques. Quand le saignement de nez est abondant, l’application d’une compresse imbibée de jus de lierre aide à arrêter plus facilement le flux des petits vaisseaux sanguins de la muqueuse nasale.
Sur le même sujet
Il saigne du nez : c’est grave ?
Il saigne du nez : c’est grave ?
La recette du jus de lierre

Prendre six feuilles fraîches de lierre terrestre et les laver.
Mettre les feuilles dans une centrifugeuse ou un extracteur de jus et presser.
Appliquer le jus sur une compresse ou un coton, puis insérer la mèche dans la narine qui saigne.
Laisser en place quelques minutes, jusqu'à ce que le saignement s'arrête, puis retirer délicatement la compresse.

Les bons réflexes quand on saigne du nez

S’asseoir et pencher la tête légèrement en avant, et non en arrière comme on en a souvent le réflexe. Sinon du sang risquerait de couler dans l’arrière-gorge et de provoquer des nausées et/ ou des vomissements.

Avec deux doigts (pouce et index) comprimer l’aile du nez contre la cloison nasale pendant cinq minutes, le temps que le sang coagule et forme un caillot.

Consultez un médecin si :

le saignement se poursuit malgré les gestes réalisés
il survient après un choc important
il est accompagné de maux de tête et de vomissements
en cas d'hypertension artérielle.

A lire aussi :

Le romarin contre le torticolis
Les remèdes de grand-mère contre les cystites
Les remèdes de grand-mère contre lesmaux de bouche

Ne ratez aucun article de Topsante.com en recevant directement une alerte via Messenger