Le premier traitement pour ralentir la maladie d’Alzheimer

Le laboratoire Biogen annonce vouloir faire homologuer l’aducanumab auprès des autorités sanitaires américaines dès l’an prochain.

La nouvelle a été accueillie avec espoir par le fondation Vaincre Alzheimer : le laboratoire Biogen, qui a mis au point un traitement expérimental pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, va demander une autorisation de mise sur le marché auprès de la Food and Drug administration (FDA) américaine. Ce traitement, l’aducanumab, serait ainsi le premier à pouvoir ralentir le développement de la maladie, prise à un stade précoce.
Sur le même sujet
Connexion neuronales.
Des ondes électromagnétiques pour lutter contre Alzheimer
Réduire de 23 % le déclin clinique

En mars de cette année, Biogen avait interrompu deux grandes études sur ce traitement car les premières analyses avaient montré peu de chance de réussites. « Il semblerait que suite à cet abandon, des données supplémentaires sont devenues disponibles qui ont permis d’élargir la base de données et de montrer que les premières analyses étaient incorrectes » indique le Dr Maï Panchal, directrice scientifique de la Fondation Vaincre Alzheimer.

L’un des essais (appelé EMERGE) aurait finalement atteint son objectif principal : réduire de 23% le déclin clinique dans le groupe ayant reçu le traitement, comparé au groupe placebo.

Comme le souligne le Dr Panchal, s’il était approuvé, l’aducanumab deviendrait le premier traitement capable de modifier le cours de la maladie en réduisant le déclin cognitif chez les patients.

Tweeter