Le Cored dénonce l’accord de sponsoring liant l’Anps à Bp Sénégal

Le Conseil pour l’Observation des Règles d’Ethique et de Déontologie (CORED) s’insurge contre la signature d’un accord de sponsoring entre l’Association Nationale de la Presse Sportive (ANPS) et la compagnie pétrolière BP Sénégal.

’’Le CORED dénonce cette attitude de l’ANPS qui foule ainsi aux pieds l’éthique et la déontologie qui entoure la pratique journalistique. Le CORED s’insurge par principe et par devoir contre un tel partenariat et exhorte les responsables de l’ANPS à savoir raison garder’’, indique l’instance d’autorégulation dans un communiqué reçu à l’APS.Le CORED dit avoir appris le lundi 17 Juin par un communiqué rendu public, la signature d’un accord de sponsoring entre l’ANPS et la Société BP Sénégal au cours d’une cérémonie tenue dimanche dans les locaux de l’entreprise.Le communiqué en question précisait que ‘’cet appui devrait concourir aux efforts, fournis par l’ANPS dans l’organisation matérielle et logistique de la presse sportive sénégalaise en charge de la couverture de l’évènement. Il s’agit donc d’un soutien de British Petrolium Sénégal en direction de la CAN 2019 en Egypte’’.Le CORED affirme s’en être ‘’ouvert aux responsables de l’ANPS pour savoir les tenants et aboutissants de cet accord au moment où BP est cité chez nous dans une affaire de corruption présumée’’.L’organe d’autorégulation ‘’leur a expliqué qu’un tel partenariat est mal choisi dans le contexte actuel’’ et de plus, ‘’il pourrait être attentatoire aussi bien à l’image de l’ANPS et à l’éthique et à la déontologie qui régissent la profession de journaliste’’.Le CORED dit avoir ‘’a aussitôt engagé une discussion avec le président de l’ANPS afin d’attirer leur attention sur les risques encourus’’.‘’En dépit du ton conciliant qui a marqué nos échanges, le CORED a dû se rendre compte, à sa grande surprise, que l’ANPS persiste à maintenir ce partenariat avec BP Sénégal’’.Le CORED ‘’dénonce cette attitude de l’ANPS qui foule ainsi aux pieds l’éthique et la déontologie qui entourent la pratique journalistique’’, estimant que ‘’rien ne peut justifier un tel comportement qui peut semer les germes d’un conflit d’intérêt dans une affaire qui n’est encore pas élucidée et où la posture des journalistes à équidistance des chapelles, pourrait aider l’opinion à avoir la bonne information’’.Dans un communiqué, l’ANPS a dénoncé une réaction ‘’indigne de l’entité qui est censée être le gardien des règles élémentaires en matière de journalisme, le statut d’organe d’autorégulation ne le dédouanant pas de recouper avant de publier’’.L’ANPS rappelle qu’elle ‘’n’est pas une Rédaction (et) n’a aucun pouvoir d’imposer une quelconque attitude éditoriale à ses membres ; penser le contraire c’est proférer la plus grande insulte à l’endroit journalistes sénégalais’’.L’association ajoute qu’elle ‘’reçoit depuis 2002 des subventions privées, venant même de la fédération sénégalaise de football, discipline que couvre ses membres, et s’étonne que le CORED n’ait pas cité la subvention fédérale ni celle du ministère des sports comme pouvant être source de conflit d’intérêt.’’Le communiqué souligne qu’il ‘’est de notoriété que malgré les fortes subventions (…), les journalistes ne se privent pas d’informer correctement sur l’activité de la fédération et du ministère pour peu que les informations en question soient vraies’’.