Le colonel Sangou Faty explique


La vidéo de la limousine présidentielle, qui a pris feu ce jeudi à Nguéniène, tourne en boucle su le net. Mais pour Sangou Faty, Colonel de la gendarmerie à la retraite, cet indicent n’est, en rien, extraordinaire. Il minimise et estime que le service de sécurité a réagi comme il fallait, en mettant le président Macky Sall et son homologue malien à l’abri.

«Il arrive qu’on organise, à l’occasion de certains séances portes ouvertes, des démonstrations. En dehors de cela, les gens sont entraînés à toutes sortes d’incidents, d’accidents ou d’attaques. Donc, ce n’est qu’une facette de ce que les personnels des forces de sécurité sont en mesure de faire. L’incident est mineur», dit-il sur iRadio.

Sur la voiture présidentielle, il explique : «Ce que je peux en dire, connaissant l’expertise et le professionnalisme de ceux qui s’occupent du parc automobile présidentiel, parce que le parc officiel est confié à des spécialistes ou même des militaires. Maintenant, si c’est une malformation de départ, là ça interpelle tout le monde. Dans tous les cas, c’est l’enquête et l’expertise qui vont le déterminer», s’est-il expliqué.