Le calvaire sans fin des nouveaux bacheliers

Les nouveaux bacheliers sont plus que jamais dans le désarroi. Alors qu’ils étaient préoccupés par le retard accusé dans l’orientation, ils croyaient à la délivrance suite à l’annonce du Directeur général de l’enseignement supérieur (Dges) de l’orientation de la première vague. Mais, rapporte L’As, ils ne sont pas encore sortis de l’ornière.

Avant qu’ils ne s’acquittent des frais d’inscription, bon nombre de bacheliers reçoivent un autre message annulant la première orientation. Alors, ils ne savent plus quoi faire. S’agit-il d’un bug informatique ou bien d’une erreur administrative ? En tout état de cause, la Direction générale de l’enseignement supérieur (Dges) est interpellée.