Lat Diop«Ousmane Sonko est un séparatiste»

113
Single Post


Single Post
Lat Diop : «Ousmane Sonko est un séparatiste»
Lat Diop, le directeur général de la Lonase, s’est joint au concert de dénonciations des propos de Ousmane Sonko selon lesquels la Casamance et les Casamançais feraient l’objet de stigmatisation, notamment de la part du Président MaclySall. Le responsable APR de Guédiawaye juge ces propos «honteux», «scandaleux», «irresponsables» et «dégueulasses».

Se prononçant dans Vox Populi de ce vendredi, le directeur général de la Lonase laisse entendre qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil. «Lors de ma dernière conférence de presse, rappelle-t-il, j’avais dit à qui voulait l’entendre que le leader de Pastef, Ousmane Sonko, est un fractionniste, un rebelle et un et niciste qui ne s’assume pas. Il est en train de prouver au monde entier que tout ce que j’avais dit sur lui était vrai.»

Dans une déclaration largement repris dans les médias et les réseaux sociaux, le maire de Ziguinchor affirme que le Président Macky Sall «a un problème particulier avec la Casamance et les Casamançais». Ajoutant que «cette stigmatisation est extrême, surtout ceux qui ont des noms à consonance diola».

Indignation collective


Cette sortie a suscité l’indignation dans le champ politique et au-delà. Des figures du pouvoir et de l’opposition ainsi que membres de la société civile, en chœur, l’ont condamnée. L’assimilant à des propos de nature à saper l’unité nationale.Pour Lat Diop, la déclaration du leader de Pastef est la preuve qu’il «ne se considère pas comme un Sénégalais».«C’est la raison pour laquelle, soutient-t-il, il ne respecte aucune institution du pays. (…) Il fait insulter les marabouts, les forces de défense et de sécurité, le président de la République, les magistrats, toutes les institutions.»

Pire, souligne le directeur général de la Lonase, «vous ne l’avez jamais vu compatir quand l’armée enregistre des décès. Vous ne l’avez jamais vu communier avec le peuple sénégalais, en cas de joie nationale, comme ce fut le cas lorsque les Lions ont remporté la Coupe d’Afrique des nations de football. Quand le Président a invité toute l’opposition à l’accueil des Lions du football, il a trouvé le moyen de ne pas venir à l’aéroport».

Lat Diop martèle : «C’est un séparatiste dont l’objectif est de saper l’unité nationale. Mais qu’il sache que c’est peine perdue. On est en période électorale. Réglons cette question. Et ensuite, il faudra régler son problème, parce que les Sénégalais en ont marre de lui.»

«Il ne perd rien pour attendre»


Prenant sa défense, l’Apériste affirme que «le président de la République, Macky Sall, ne connaît ni diola, ni sérère, ni wolof, ni toucouleur; il ne connaît que les fils du Sénégal en tant que père de la nation».

Il ajoute : «Toutes les personnes de bonne foi savent que le Président Macky Sall porte la Casamance et les Casamançais dans son cœur. Il a beaucoup faire pour le Sud du pays. Ce qu’il a fait là-bas, aucun président de la République du Sénégal ne l’a fait.»

Lat Diop estime qu’«il faut combattre» le leader de Pastef «par tous les moyens». Il dit : «C’est un danger pour la République. Il faudra que la République prenne ses responsabilités pour régler ce cas. Ousmane Sonko est une menace pour la cohésion nationale, il faut l’arrêter. Il veut se suicider, parce qu’il sait ce qui l’attend. Mais, il ne perd rien pour attendre.»