L’arbitre de PSG-Basaksehir présente ses excuses: “Le racisme n’était pas mon intention”

Au cœur d’une soirée tristement historique au Parc des Princes, l’arbitre du match interrompu entre le PSG et l’Istanbul Basaksehir est sorti de son silence. “Le racisme n’était pas mon intention”, a écrit Coltescu sur Twitter.

La soirée de mardi restera dans l’histoire de la Ligue des champions, mais ce n’est pas une bonne chose. Au Parc des Princes, le match a été interrompu puis reporté après des supposées insultes racistes du quatrième arbitre envers un membre du staff de l’équipe turque.

L’arbitre  présente ses excuses

L’arbitre a présenté ses excuses mercredi sur Twitter.“Dans un tel environnement, les gens ne peuvent parfois exprimer leurs impressions correctement et peuvent être mal compris”, a-t-il ajouté. “Je tiens à m’excuser au nom de la Ligue des Champions.”

Mardi soir, les joueurs du PSG et de Basaksehir ont décidé de quitter la pelouse à la 14e minute, pour protester contre des propos de Coltescu. Celui-ci a désigné avec le terme “negru” (“noir” en roumain”) l’entraîneur assistant du club turc Pierre Achille Webo, auprès de l’arbitre principal Ovidiu Hategan qui, dans la foulée, a expulsé le Camerounais pour protestations.

La rencontre reprendra ce mercredi à 17h55 avec le Néerlandais Danny Makkelie au sifflet.