L’Appel de Darou Salam : Naissance d’un Mouvement de Résistance contre le régime de Macky Sall

105
L’Appel de Darou Salam : Naissance d’un Mouvement de Résistance contre le régime de Macky Sall


Dans un contexte marqué par la paupérisation, la violation des droits humains et un système corruptogène, il urge de faire face au gouvernement de Macky Sall. Non seulement, nous nous devons d’accomplir une mission de sauvetage de notre pays mais nous devons contribuer à l’approfondissement de notre démocratie sur laquelle pèsent de gros risques.

C’est pourquoi je lance un appel solennel aux familles Fall, Mbacké, Mboussobé, afin que nous barrions la route au régime criminel de Macky Sall. C’est pourquoi nous demandons aux jeunes, aux femmes, aux organisations syndicales et à tous les partis d’opposition de faire bloc derrière Ousmane Sonko symbole de la résistance et de l’œuvre de libération nationale.

Il est temps de mettre un terme aux dérives autocratiques du régime dont les méthodes n’ont jamais été conventionnelles. Celles-ci consistent à liquider par tous les moyens ses adversaires politiques ; en attestent l’exil forcé de Karim, l’emprisonnement sans autre forme de procès de Khalifa Sall, et aujourd’hui la volonté manifeste de liquider son adversaire principal à savoir le teigneux et preux Ousmane Sonko.

Nous avons décidé de porter sur les fonts baptismaux un mouvement dénommé Nio Ko Fallon nio koy folli. Comme l’indique son nom, ce mouvement exprime la désillusion du peuple, à la suite du régime de Macky,mais aussi il contribuera à la résistance dans laquelle s’ est engagé le Sénégal épris de paix.

Ce mouvement participera à tous les combats que mènera le peuple pour arracher à Macky Sall ses droits. C’est le lieu d’inviter le peuple, toutes catégories confondues, à dire non aux dérives de Macky et à ses penchants pouvoiristes.

Demain 29 Juin est un jour de vérité, de restauration de la justice sociale et de libération pour tous ceux que Macky Sall a opprimés, déçus et trahis. Nous devons nous constituer en boucliers autour de Yewwi Askanwi, protéger Sonko et montrer que le Sénégal ne sera jamais la propriété privée d’un roitelet aux mains tachetés de sang.

Nous exhortons les Sénégalais, dignes héritiers de Nder et des grands résistants contre l’oppression coloniale, à se dresser sur le chemin honteux de la monarchisation de l’Etat que Macky Sall a emprunté depuis longtemps.

Tous pour la résistance
Non à la résignation
Macky, le peuple ne dort pas.

Serigne Modou Mamoune Mbacké
Chef religieux à Darou Salam
Fils de Serigne Modou Rokhaya