Lancement Du Cercle D’affaires QuÉbec-canada-sÉnÉgal (se Bec Can)

100
Single Post


Single Post
LANCEMENT DU CERCLE D’AFFAIRES QUÉBEC-CANADA-SÉNÉGAL (SE BEC CAN)
C’est le 24 janvier que s’est déroulée à Dakar la cérémonie  de lancement officiel des activités du Cercle d’affaires SE BEC CAN. Cet important évènement parrainé par la chambre de commerce de Montréal a eu lieu sous la présence effective de mesdames Oulimata Sarr ministre de l’Économie, de la  Coopération et du Plan du Sénégal, Martine Biron, ministre des relations  internationales et de la francophonie du Québec et de Son Excellence, Madame Marie Geneviève Mounier, Ambassadrice du Canada au Sénégal. SE-BEC-CAN. Comme l’indique son sigle le cercle d’affaires SE BEC CAN se veut le point d’ancrage  des relations d’affaires entre gens d’affaires entrepreneurs et investisseurs du Canada  du Québec et du Sénégal. 

En effet ce réseau privé de gens d’affaires qui est né de la volonté de la Délégation  générale du Québec à Dakar et de l’Ambassade du Canada au Sénégal, a pour  mission de promouvoir et développer les liens commerciaux forts et durables entre les  acteurs du secteur privé du Québec/Canada et du Sénégal. Il favorise le réseautage  et le partage d’informations stratégiques entre ses membres afin de créer des  synergies et opportunités d’affaires. D’ailleurs, comme le souligne sa présidente,  madame Bineta Gueye en affirmant « Ce lancement se fait dans un contexte  particulièrement favorable, au s**n d’un pays en plein essor, grâce au Plan Sénégal  Émergeant (PSE). Nous avons aujourd’hui l’occasion de nous appuyer sur ce puissant  levier de développement pour ensemble, créer un environnement propice aux  investissements, dans des secteurs allant de l’immobilier aux infrastructures, en  passant par les ressources naturelles. » 

Lors de sa prise de parole, le président et chef de la direction de la Chambre de  commerce du Montréal métropolitain, M. Michel Leblanc a déclaré : « Je suis impressionné par cette volonté commune de travailler sur des projets  concrets pour identifier les opportunités d’accélérer la croissance de l’économie du  Sénégal. C’est un honneur pour moi d’agir à titre de parrain du lancement du Cercle  SE-BEC-CAN ». 

Ainsi, au-delà de promouvoir et développer les relations d’affaires entre les acteurs du  secteur privé du Québec/Canada et du Sénégal, SE-BEC-CAN sera le lieu d’éclosion  de projets d’envergure et de véritables partenariats d’affaires gagnant gagnant ainsi  que de création de liens forts qui favorisent le partage d’expertise entre ses membres.