Lady Boo (Fort Boyard) : « Ariane Brodier a été très difficile à battre »

Depuis la création du jeu, vous êtes le onzième visage de Lady Boo, la lutteuse du fort. Espérez-vous pulvériser un record de longévité ?

LAURA METE : Si j’arrivais à faire aussi bien qu’Héloïse Brunet (huit saisons, ndlr), ça serait top. Nous ne savons jamais ce que le fort peut réserver en termes de nouveaux personnages ou de nouvelles disciplines. Dans huit ans, j’aurais peut-être d’autres projets, donc je ne peux pas le certifier… Mais si cela est possible, je signe tout de suite !

En trois saisons, quel candidat vous adonné le plus de fil à retordre ?

Celle dont je garde un souvenir impérissable est Ariane Brodier, qui a participé à l’émission l’an dernier. Elle a été très active, ce fut difficile, mais je l’ai battue malgré tout. Sur le moment, je reconnais avoir été fière.

Circassienne, vous êtes également une adepte des courses d’obstacles intensives, comme « Ninja Warrior » (TF1) ou « Ultimate Beastmaster » (Netflix). Trouvez-vous encore du temps pour y participer ?

Bien sûr, j’ai encore un peu de temps pour me faire plaisir sur des parcours. Cette année, j’ai de nouveau participé à « Ninja Warrior » pour la quatrième saison (diffusée actuellement sur TF1, ndlr). Et en septembre, je serai en compétition lors de la Lake’s Race, une course d’obstacles dans l’Hérault.

Comment envisagez-vous la suite de votre carrière à la télévision ?

« Toujours plus haut, toujours plus fort « , comme on dirait à « Fort Boyard » ! Je vais continuer sur ma lancée. Et pourquoi pas participer à de nouvelles émissions si l’on m’en propose. Je suis friande de nouvelles expériences, humaines et sportives.