L’Académie de médecine recommande de rendre obligatoire le port du masque

Le port du masque doit être rendu obligatoire pour tous, estime l’Académie de médecine, contrairement aux premières recommandations du ministère de la Santé.

Les mesures barrière doivent être renforcées pendant le confinement et en sortie de confinement. Le port du masque, pour toute la population, en fait partie souligne ce 3 avril l’Académie de médecine. Elle rappelle que le port du masque anti-projection est utilisé depuis de nombreuses années en Extrême-Orient. Face à l’épidémie de Covid-19, cette mesure a contribué à réduire la diffusion du virus à Taïwan, Singapour et en Corée du Sud. Elle souligne encore que « des personnes en période d’incubation ou asymptomatique excrètent le virus et entretiennent la transmission de l’infection ».
Sur le même sujet
Faire un masque maison
Masque Coronavirus : réaliser un masque de protection maison

Dans ce contexte, « le port généralisé d’un masque par la population constituerait une addition logique aux mesures barrières actuellement en vigueur ». En situation de pénurie de masque, les masques FFP2 et les masques chirurgicaux doivent être réservés en priorité aux structures de santé et aux professionnels exposés. Aussi l’Académie de médecine recommande le port d’un masque « grand public » obligatoire pour les sorties en période de confinement et en sortie de confinement.

Les Français ne disposant pas de stock de masques au sein de leur foyer, elle recommande que les indications pratiques pour leur fabrication soient « largement portées à la connaissance de la population. »

« Cette position de l’Académie de médecine est intéressante, a commenté Pr Jérôme Salomon lors du point presse quotidien du gouvernement, le 3 avril. La France a fait le choix de produire sur son territoire national, certes des masques pour les soignants, certes des masques pour les malades, mais aussi des masques dits alternatifs. » Le Directeur Général de la Santé, a ensuite observé que cette production est en cours de « production massive ». Même si le port de masque ne faisait pas partie des « gestes barrière » recommandés par le ministère de la Santé, il souligne que : « ces masques permettent de se protéger des postillons, lorsqu’on est en face à face. Nous encourageons le grand public à porter ces masques alternatifs. Sans oublier qu’ils ne remplacent pas le lavage des mains et la distanciation sociale. »

Voir les vidéos de tutoriels pour fabrique un masque alternatif maison :

Démonstration du Pr Daniel Garin, ancien chef du département de virologie du Centre de Recherche du Service de Santé des Armées :

Tutoriel de la Société française de sciences de la stérilisation

Lire aussi

Coronavirus : quels sont les traitements prometteurs 
Dépistage coronavirus : pour qui ? Comment faire le test ? 
Chloroquine, Plaquenil... : ce qu’il faut savoir 
Conjonctivite : un nouveau symptôme ? 
Troubles digestifs : symptômes atypiques du coronavirus  
Coronavirus et hypertension : les risques 
Coronavirus : comment se soigner à la maison ? 

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes