Lac 2 : “J’aurai savouré ma victoire si elle m’était donnée dans l’arène”

Saisi par Lac 2 et Boy Niang 2 lui-même, le Comité national de gestion (Cng) de la lutte dirigé par Dr Alioune Sarr avait rendu hier lundi 22 juillet 2019 son verdict. Ainsi,  victoire a été donnée au pensionnaire de l’écurie du Walo qui, au micro de Lewtoproduction a fait savoir que cela n’était point une nouvelle qu’il accueille avec solennité et que cela aurait bien pu être le cas si seulement si verdict lui donnant victoire été rendu dans l’arène.

Le verdict

la Commission de règlement et discipline du Cng a dont infirmé la décision de l’arbitre et déclaré vainqueur Lac De Guiers 2, chef de file de l’écurie Walo à Guédiawaye. A la fin d’un combat qui avait rudement opposé les deux malabars, un choc ponctué de sanctionnes communément appelés “avertissement (chacun en avait encaissé cinq), l’arbitre avait sifflé match nul après l’épuisement du temps réglementaire.

Le combat du 13 juillet connait donc son vainqueur, presque deux semaines après. Au déclaré vaincu d’alors, Boy Niang 2, il reste une issue. Le lutteur de Pikine peut en effet faire contre appel de cette décision de ladite Commission. Dans lequel cas, c’est le bureau du Cng qui va statuer.

Retour sur le combat

L’Arène nationale de Pikine avait fait le plein mais le public avait assisté à un match nul décevant pour les amateurs. Dans ce duel soporifique, les amateurs été restés sur leur faim. Après trente cinq (35) minutes sevrées de belles gestes techniques, ces deux mastodontes seront finalement départagés par l’arbitre.

Ce combat organisé par Albourakh Events était d’une importance capitale pour les deux protagonistes. Le pensionnaire de  l’Ecole de lutte Walo qui n’avait plus goûté aux délices d’une victoire depuis Yékini en 2016, n’avait pas envie de renouer avec la défaite. Le Pikinois de son côté, visait une 14ème victoire de sa carrière.

Après six minutes de rounds d’observation, les deux protagonistes s’accrochent pour la première fois. Un corps à corps qui ne profite à personne. A la 16ème minute, Boy Niang 2 envoie Lac 2 voir le médecin (Ardo).  Le puncheur est blessé !

Après 20 minutes de combat, Lac 2 et Boy Niang 2 iront à la pause. A la 26ème minute, les deux lutteurs se retrouvent à terre et tout le stade attend de voir quelle main sera soulevée par l’arbitre. Mais, pas de verdict, l’arbitre en décide autrement et demande aux deux acteurs de poursuivre le combat. Il en sera ainsi jusqu’à la fin du temps réglementaire. Avec cinq (5) avertissements pour chacun, l’arbitre applique la règle et décrète match nul. Le premier pour Boy Niang 2 et le troisième pour Lac 2.