La Zlec : Les précisions du professeur Malick Sané

L’Union africaine a procédé, dimanche dernier, au lancement officielle de la Zlec, la Zone de libre-échange économique continentale. Il s’agit de la plus grande zone de libre-échange au monde, avec près d’1 milliard 200 millions de personnes. Selon le professeur Malick Sané, l’objectif est d’augmenter le commerce intra-africain.

«La Zone de libre-échange, c’est l’une des étapes de l’intégration commerciale entre pays ou régions, parce qu’il s’agit de développer le commerce par l’élimination des droits de douane. Mais chaque pays reste autonome en matière de politique commerciale. Maintenant, c’est d’autres étapes du processus qui doivent suivre, notamment l’union douanière.

Là, on supprime les espaces de douane et on instaure un tarif extérieur commun par la suite. Il y a trois autres étapes qui concernent l’intégration économique, à savoir le marché commun, l’union économique, l’union économique et monétaire. Le processus d’intégration obéit au moins à 6 étapes et donc la zone d’échange est l’une des étapes concernant l’intégration commerciale.

Maintenant, si les pays veulent aller plus loin, ils entament les trois autres étapes de l’intégration économique», a fait savoir M. Sané au micro de Sud Fm. Précisons que la Zlec s’activera qu’à partir du 1er juillet 2020.