« La venue historique de Serigne Touba Serigne Mountakha Mbacké Bachir à Dakar… »

205
« La venue historique de Serigne Touba Serigne Mountakha Mbacké Bachir à Dakar… »


( Lille Mountakha wa diakhetou fi ndakarou, ainsi Serigne Touba Khadim Rassoul à Ndakarou !)

Une visite historique, rétribution d’un séjour stoïque, pour un départ héroïque, rempart à jamais de Al Mouridiyah.

Oui c’est l’arbre des épreuves qui font naître les preuves !

Les aiguilles de douleur au pied, pour freiner la marche au propre comme au figuré, n’ont pas pu empêcher la mise sur pied d’une marche sans fin de Al Mouridiyah !

Des aiguilles de douleur au pied que les aiguilles de l’horloge du temps ont transformé en bonheur absolu..

Aujourd’hui ,dans Dakar, la capitale du Sénégal l’imposante réponse de la félicité divine d’une édifice religieuse et élogieuse pour un Exil au Gabon, devenant ainsi la plus grande et belle mosquée d’Afrique de l’ouest. Une réponse qui couvre largement la géographie de son lieu d’e********n.

Massalikoul Djinane ou la mosquée des itinéraires du Paradis… La grande route de l’espoir !!!

Une visite qui sonne comme une rétribution des deux nuits atroces du 19 au 20 Septembre 1895 dont le 3ème jour du 21 Septembre constitue la date du grand départ d’exil ,de Cheikh Ahmadou Bamba Khadim Rassoul .

Une visite comme réparer les ressorts de notre Société actuelle.

UN PEUPLE UN BUT UNE FOI

Jamais notre devise nationale, n’a été aussi fortement vivifiée sur le plan spirituel ,avec la venue de Serigne MOUNTAKHA MBACKÉ BACHIR à Massalikoul Djinane .

Des colonnes d’hommes et de femmes à perte de vue ,des itinéraires pour un seul lieu de paradis Massalikoul Djinane !

Des habits imbibés de sueur, sous un soleil de plomb, qui n’a pas réussi à plomber l’ardeur des talibés . Des chaleurs qui se croisent mais celle de la foi a largement battu dès le départ celle du temps .

Difficultés d’accès comme pour se soigner des difficultés de la vie..

Une foule mouvante immense ,un Peuple vers un seul but , une seule foi , en vibrations pour partager avec le saint homme Serigne Touba Serigne MOUNTAKHA MBACKÉ BACHIR la prière du vendredi ,dans la plus grande et belle mosquée de l’Afrique de l’ouest Massalikoul Djinane.

Béatitude en grande altitude, la Gratitude sur toutes les attitudes !!

Réjouissances en Jouvence terrestre et céleste..

La munificence d’une mission !

Comme une effervescence de régénérescence après la déliquescence, l’obsolescence de certaines valeurs d’une société en décadence de repères , victime de plus en plus de délinquances ,de dérives et de déviations multiformes..

Gloire au Grand -Maître de l’univers qui nous a gratifié du bonheur, de l’extase extrême ,d’être des talibés de Serigne Touba Khadim Rassoul.

La venue ,du khalife général des Mourides pour trois jours de bonheur, sonne comme une sentence divine, une rétribution des trois jours de pénitence de Serigne Touba à Dakar.

La grande mosquée aux sons de récitals de Coran, de khassidas et des déclamations aussi de khassaïdes . Une mosquée pleine à craquer jusqu’au delà des périmètres dédiés. Que dire des innombrables familles à la foi inébranlable, qui sont connectées au Sénégal et partout dans le monde en direct ,pour vibrer à l’unisson dans cette ferveur fiévreuse par moment, tant elle est forte…

Nous ne pouvons pas ne pas remercier toutes les télévisions et supports mobiles qui nous ont permis de vivre l’événement ; mention spéciale à chacune d’elles.

Le Sénégal comme une cure pour se recharger en ondes positives..et nous décharger de la négativité ambiante ou de l’électricité qui traine dans l’air..

L’air purifiée par la lumière irradiante du Saint homme dans nos vues pour nos vies..

La bonne douce thérapie .. l’hymne des khassidas. Dieureudieuf Serigne Touba (3 fois).

Les supplices du 19 au 21 septembre 1895 où même la marche était difficile pour rejoindre le bateau du grand départ d’exil ,sont aujourd’hui auréolés de gloire éternelle.

Le saint homme , Serigne MOUNTAKHA MBACKÉ BACHIR, tout de blanc vêtu ,est venu nous vêtir de prospérité et de paix dans la capitale Dakar, épicentre de bien des tumultes. Heureux sommes-nous, heureux serons-nous par la bénédiction, l’aisance bienfaisante de sa présence..

Serigne Touba khadim Rassoul a dédié toute sa vie à l’adoration divine et au Coran, en faisant du Saint-Prophète Mahomet psl son modèle .La réussite de sa noble mission fait de lui Khadim Rassoul.

L’œuvre de Serigne Touba Mbacké résonne et dépasse la raison. Son parcours exceptionnel, nous abreuve un peu de sa dimension mais en réalité son parcours nous dépasse comme cours. Le raisonnement cartésien ne peut pas toujours cartonner avec les œuvres de Serigne Touba Khadim Rassoul.

L’univers a ses mystères qui sont du ressort de Dieu. Les religions monothéistes regorgent de phénomènes divins dont la dimension ésotérique nous renforce en foi. En exemples : le pourquoi de la fête de Tabaski ,le bûcher ardent de Mame Ibrahima khaliloulah ,la prière de Serigne Touba en pleine mer, le comportement du lion face à lui etc.. etc..

LES DATES DE LA VISITE DE SERIGNE MOUNTAKHA MBACKÉ BACHIR SONT TRÈS SIGNIFICATIVES

27;28;29 même les dates de la visite font partie de la vie de Serigne Touba et nous parlent de Serigne Touba ,au delà des dates de l’inauguration de la mosquée Massalikoul Djinane .

Les dates 27;28;29 constituent une importance capitale pour nous talibés Mourides.

1927 Repos de Serigne Touba à Touba ; 27 fait partie des marqueurs Mourides.

28 / Au delà du nombre de l’alphabet arabe, c’est aussi un des secrets de Touba depuis les premières cotisations, du temps de Serigne Touba, pour la première initiative de construction de la grande mosquée de Touba, jusqu’au nombre de personnes qui ont assisté à la dernière prière pour le repos éternel de Serigne Touba à Touba ; 28 à Touba les sachants le décortiquent et le certifient.

29/ la première venue de Serigne Touba à Dakar était le 19 ; le 1 c’est la première fois, le 2 sa deuxième visite le 29; pour ne pas se limiter à la première chiffre de 19 comme celle de 29 la démonstration peut se faire autrement.

19=1+9=10=1 (la première venue )
29=2+9=11=1+1=2(la deuxième venue ) ; le 2 est aussi la deuxième grande visite officielle de Serigne Touba Serigne Mouhamadou MOUNTAKHA MBACKÉ Bachir à Massalikoul Djinane.. après l’inauguration.

Serigne MOUNTAKHA MBACKÉ BACHIR est incontestablement Serigne Touba Khadim Rassoul

SERIGNE MOUNTAKHA MBACKÉ BACHIR est en tenue officielle de Serigne Touba Khadim Rassoul.. pour une mission officielle.

Tous les khalifes de Serigne Touba ont leurs missions dans leurs noms ou plus clairement dans leurs prénoms respectifs.

Heureux sommes-nous d’être les privilégiés d’un grand moment de grâce d’une mission convertible à tous par ses bienfaits mais pas perceptible à tous..

Dieureudieuf Serigne Touba Khadim Rassoul..

Longue vie dans la santé et la prospérité à notre guide Serigne Mouhamadou MOUNTAKHA MBACKÉ BACHIR Borome Mbecketémi avec l’accompagnement bien veillant de tous les talibés.

SERIGNE TOUBA ET SON COMBAT PACIFIQUE POUR LA RECONNAISSANCE DE LA DIGNITÉ DE L’HOMME NOIR

Abdoul Khadim Khadim Rassoul s’est battu avec minutie et avec comme munitions la Foi ,le Coran et ses écritures au service du Prophète Muhammad psl (khassida) pour rehausser le drapeau de l’islam.

Serigne Touba Khadim Rassoul s’est aussi battu pour la dignité de l’homme noir et de la peau noire. Il avait dit (« …) le fait que je sois noir, ne t’empêche de me croire ;la couleur noire de la peau n’entraîne ni stupidité ni défaut d’intelligence.. »

Comme si le saint homme a répondu à tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre , avec des bannières différentes, souffrent d’indigence d’esprit et font preuve de stigmatisation sur la couleur de peau..

Que feront-ils face à notre Guide Serigne MOUNTAKHA MBACKÉ BACHIR le magnifiquement charismatique, au magnétisme spirituel incontestable, effaceur de nos soucis, dompteur de nos peurs !!!

Comme je l’avais dit en son temps dans une publication ,Dieu ne fait pas la peau, à la couleur de peau..
Le noir et le blanc, parfaitement illustré dans l’œil humain, sont ensemble pour une bonne vision du monde.

Le tableau noir s’illustre par la craie blanche;

La feuille blanche par le bic feutre noir ;ainsi va le monde avec des contraires qui parfois s’attirent ou se complètent, se découvrent ou s’illustrent et se démontrent comme la lumière et l’ombre, comme le jour et la nuit où l’un engendre l’autre mutuellement.. dans le grand livre de l’Univers: La Vie

SUR LA POSE DE LA PREMIÈRE PIERRE D’UN INSTITUT OU DUNE UNIVERSITÉ

C’est important et pédagogique à plus d’un titre.

Il y a ceux qui utilisent les pierres pour la construction de l’édifice nationale en valeurs, bâtiments et outils de savoir pour l’humanité, mais malheureusement, il y a ceux qui déconstruisent les valeurs faciès du Sénégal et utilisent les pierres pour détruire et saccager.

Il n’y a pas ennemi plus nuisible pour un pays que l’arme de son propre fils pour lui faire vivre des drames atroces qui rendent toutes les larmes impuissantes.

LA SIGNIFICATION DE L’ADIYA POUR LE MOURIDE

L’Adiya est un moyen pour le MOURIDE de rendre grâce à Dieu pour toutes les bénédictions obtenues et de témoigner de sa reconnaissance . Dans le grand champ de reconnaissance du musulman à Dieu ,il existe une partie multidimensionnelle pour acter de sa connexion et de son appartenance à la ville sainte de Touba.

L’Adiya mémorable(un milliard) du représentant du khalife général à Dakar , Diawrine Mbackiou Faye ,est un symbolisme fort de la définition même du talibé avec la ceinture de service et le don de soi. Qu’elles puissent être les prospérités obtenues ,la bonne tenue est une obligation pour tout disciple de Serigne Touba.

Pour Serigne Touba Abdoul Khadim Khadim Rassoul, aucune bonne action n’est de trop. Chaque chantier est un champ d’exercice de la foi .. dont la rétribution n’est que finalement gain pour le talibé lui-même..
Un grand retour d’investissement !!!

Vendredi jour de fête pour l’islam, le don de soi de Mame Cheikh Ibrahima Fall lampe, modèle parfait du talibé, s’est fortement vivifié avec le geste mémoriel à jamais de Diawrine Mbackiou Faye.En une séance , dans quatre valises de 250 millions chacune, Diawrine Mbackiou Faye a montré le yard de ses intentions sur Serigne Touba Khadim Rassoul en donnant un milliard pour adiya. Au delà du fait, de faire connaître à beaucoup, le contenant significatif et concret de « un milliard » très connu pour son contenu ou nom, Diawrine par son geste, a honoré et tous les talibés Mourides et les musulmans de façon générale.

Les talibés savent qu’au-delà de nos actions, nos intentions sont nos extensions..

SUR SERIGNE MOUNTAKHA MBACKÉ AL BACHIR

Serigne MOUNTAKHA MBACKÉ Bassirou est un guide exceptionnel aux actes toujours spirituels et pédagogiques.

Serigne Mountakha Mbacké l’homme à la ponctualité très pédagogique ,a de fort belle manière montrer la ponctuation de nos nobles valeurs en décidant de mettre tout le milliard reçu dans les travaux et besoins de la grande mosquée Massalikoul Djinane.

SERIGNE MOUNTAKHA c’est l’hymne de l’allégresse et de l’élévation spirituelle jusqu’au paradis .

De retour d’exil, Serigne Touba Khadim Rassoul avait dit de Serigne Bassirou ,le paternel de Serigne Mountakha ,que c’est lui le conducteur du bateau qui mène au paradis et Dieu a fait que c’est Serigne Bassirou qui a été dans la voiture qui a quitté Diourbel pour conduire Serigne Touba dans sa dernière demeure de Touba (voir la publication « 18 safar notre surface de réparation « )

SERIGNE MOUNTAKHA est Khadim Bamba avant d’être Serigne Touba Khadim Rassoul.

UNE VISITE DANS UNE VISITE OU LA VISITE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE MACKY SALL A MASSALIKOUL DJINANE

Dernière autorité temporelle a avoir eu la chance contemporaine d’être reçu par le vénéré guide Serigne Saliou Mbacké , dernier fils de Serigne Touba sur terre; le Président de la République Macky Sall accompagné d’une forte délégation, s’est rendu dans la grande mosquée Massalikoul Djinane. Une visite de communion et de commémoration sur Serigne Touba Abdoulahi wa Khadim Rassoul . Exaltation en symbiose avec les talibés présents au son de « Dieureudieuf Serigne, Dieureudieuf Serigne Touba, Dieureudieufé Serigne Touba ». Comme Diawrine Mbackiou Faye l’a si bien dit, nous sommes au service de tout serviteur de Serigne Touba pour servir Serigne Touba .Notre reconnaissance ne peut pas manquer à celui qui œuvre dans le grand champ de Serigne Touba. Le peuple de notre cœur ne peut pas être en désaccord avec un disciple, travailleur dans le champ de Serigne Touba .

Mais au delà du contenu, la visite du Président de la République Macky Sall la plus haute autorité du Sénégal, au 3éme jour est la meilleure des symboles pour marquer et témoigner de la rétribution de Serigne Touba Abdoulahi wa Khadim Rassoul. N’oublions pas que le 3ème jour était le jour du départ d’exil qui en réalité est le départ des victoires de Serigne Touba Khadim Rassoul, victuailles de tous les talibés !

Que la visite du Président Macky Sall coïncide avec un Dimanche, la rend encore beaucoup plus riche ,car finalement après le 1er Départ du 18 Safar avec la fameuse rencontre de Tisbari Djéwal , c’est le lendemain Dimanche qui constitue réellement le départ pour aller répondre au Gouverneur de St Louis.
Cette visite est aussi une jonction du spirituel et du temporel pour une conjonction ou conjugaison bénéfique face aux conjonctures des temps modernes surtout actuelles.

Nonobstant le programme spécial de modernisation et des Daaras et des cités religieuses (dans leur globalité et spécificité )et lieux de culte dont la mosquée de Blanchot est la dernière en date ;

Nonobstant les exonérations faites sur les matériaux des travaux de construction de la mosquée Massalikoul Djinane,

Le Président Macky Sall , avait donné une participation de 7millards pour la voirie et l’assainissement de la grande mosquée Mazalikoul Djinane. Aujourd’hui il a eu l’idée de construire un poste de santé et une morgue à l’intérieur de la mosquée vue le nombre impressionnant de fidèles qui visitent la mosquée et qu’en bon musulman, il faut penser à tout, car aucune vie n’est éternelle.

Que Dieu continue sa bonne guidance en chacun de nous en évitant à notre embarcation commune qu’est le Sénégal toute embardée préjudiciable à la paix sociale et à la concorde des cœurs.

Les trois jours sonnent comme étant une commémoration ou Magal de Dakar dans l’agenda Mouride. Massalikoul Djinane est plus qu’une simple ambassade de la ville sainte de Touba .A l’intérieur, on ne sent que Touba.
Massalikoul Djinane a abreuvé l’ « assoiffement » des talibés; seulement l’illusion de paradoxe est que Serigne Touba khadim Rassoul lui-même est une eau qui soigne l’asséchement de la soif, tout en créant un autre « assoiffement » dont on ne guérit jamais !!!

Beugue Bégué Serigne Touba Abdoulahi Khadim Rassoul

Que Dieu fasse extension intemporelle de notre amour à Serigne Touba Khadim Rassoul

Soleil sur nos terreurs
Soleil sur nos espoirs.. Que l’émergence de notre mère-Nation continue dans l’union des cœurs et que Dieu nous protège de tout malheur

Sénégal Sunugal

* Par Soukeyna Fall