La population de l’UE en hausse

Au 1er janvier 2019, la population de l’Union européenne (UE) était estimée à près de 513,5 millions, contre 512,4 millions à la même date l’année précédente, indique mercredi l’Office statistique européen Eurostat dans un communiqué.

Au cours de l’année 2018, plus de décès que de naissances ont été enregistrés dans l’UE (5,3 millions de décès et 5,0 millions de naissances), ce qui signifie que la variation naturelle de la population de l’UE a été négative pour une deuxième année consécutive. La variation démographique (positive, avec 1,1 million d’habitants supplémentaires) est donc due à la migration nette.

Avec 83 millions de résidents, l’Allemagne est l’État membre de l’UE le plus peuplé (16,2% de la population totale) devant la France, le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne et la Pologne. Avec 11,467 millions, la Belgique représente 2,2% de la population de l’Union.