« La manipulation ou la propagande malsaine, une monstruosité énorme dans le champ politique sénégalais actuel »

162
Un single dédié à Ousmane Sonko : La réaction ferme de Oumar Pène


Le démenti apporté par le Pape du Super Diamono (Omar Péne 50 ans de musique) ne doit pas passer comme perte et profit, il révèle un certain niveau de légèreté de la déontologie politique de nos jours.

PUBLICITÉ

Au lieu de débattre sur les aspects programmatiques et feuilles de route pour séduire l’électorat et finalement accéder aux responsabilités institutionnelles, certains «politiques» vendent des illusions d’optique.

Avec les RS, il est fréquent de voir défiler en boucle des contre vérités, des mirages, fruits de l’imagination de groupes virtuels. En cette période de veille pré électorale (à presque un an de la présidentielle de 2024), toutes les subterfuges vicieuses et foncièrement fausses sont utilisées pour manipuler l’opinion et peindre la réalité implacable.

Mr Omar Pene et toute l’élite musicale devraient solidairement porter cette histoire de violation des droits d’auteurs- compositeurs à la justice. D’un autre côté l’association des métiers de la musique et la SODAV se doivent de saisir qui de droit pour arrêter cette dérive.

Sans prétendre être la personne indiquée pour défendre les maux de la production artistique banalisée par beaucoup d’agressions , en violation des droits d’auteurs et droits voisins. La piraterie a fini de t**r la production artistique et musicale, les œuvres musicales sont abusivement copiées et distribuées par des entreprises clandestines.

Reprendre une œuvre musicale en boucle à des fins de propagande malsaine et obsessionnelle, en déformant l’idée est tout simplement une abomination.

J’ai été peiné de voir la sortie de Omar Péne , pour préciser comment il est peiné face à cette situation où son œuvre a été a****e, agressée et dépouillée de sa substance et son contexte, Il ne pouvait pas passer sous silence cette manœuvre infantile grotesque dont le ou les initiateurs se cachent derrière leur petit clavier.

Kor Banna N’diaye reconnu pour sa proximité avec le peuple d’où son titre f******e dédié exclusivement aux «Étudiants» qui lui a valu une série de reconnaissance sociale et awards.

Laissons notre gloire nationale en marge des tentatives manipulatrices et propagandistes, c’est la moindre décence qu’on peut rendre à un honnête citoyen.

Omar Péne est reconnu et apprécié comme un homme du peuple.

De la manipulation à outrance

D’ailleurs mon attention d’aujourd’hui est appelée par la stratégie dite de la manipulation.

De nos jours il est récurrent de divertir le peuple, créer des problèmes pour offrir des solutions, avancer à petit pas, décider aujourd’hui et appliquer demain, parler comme à des enfants, j***r avec les émotions plutôt que la raison, maintenir le peuple dans l’ignorance, encourager la médiocrité, faire culpabiliser le peuple, détenir et garder des informations déterminantes… « Gouverner, c’est faire croire », Machiavel.

Cette stratégie de la manipulation est exacerbée par une propagande inouïe: utiliser la peur, utiliser des témoignages, la majorité a toujours raison, chercher à obtenir la désapprobation,
utiliser des mots « vertueux », rester intentionnellement imprécis, projeter des qualités positives, se faire passer pour une personne ordinaire, faire usage de stéréotypes, jeter la faute sur autrui, remplacée une expression par une autre, faire usage de la corruption…

Ou une propagande malsaine
Cette propagande a été la méthode utilisée pour justifier l’entrée en guerre britannique lors de la 1ère guerre mondiale en 1914 (d’après Lord Ponsoby). Il fallait faire croire :

1. que notre camp ne veut pas la guerre
2. que l’adversaire est responsable de la guerre
3. qu’il est moralement condamnable
4. que la guerre a de nobles buts
5. que l’ennemi commet des atrocités délibérées (pas nous)
6. qu’il subit bien plus de pertes que nous
7. que Dieu est avec nous
8. que le monde de l’art et de la culture approuve notre combat
9. que l’ennemi utilise des armes illicites (pas nous)
10. que ceux qui doutent des neufs premiers points sont soit des traitres, soit des victimes des mensonges adverses
11. (car l’ennemi contrairement à nous qui informons, fait de la propagande)

Cette grille de propagande pourrait sans doute encore s’appliquer aujourd’hui !

Il est rappelé avec véhémence qu’un simple mensonge peut brûler et consumer un pays. Que Dieu nous en garde!!!

Les médias, aussi, sont un formidable outil de manipulation de masse par la technique de filtrage, la technique de distorsion,la fabrication délibérée d’informations.

Pour installer la peur

Cette grande machine de la peur ,de la hantise, de la manipulation, de la propagande, cultivée sciemment par une certaine classe politique ne doit pas prendre le dessus sur la dure réalité des évènements.

Le peuple a besoin de programmes ambitieux de la part des postulants au prétoire, de visibilité face aux dossiers judiciaires en cours, chaque citoyen est un contribuable, un justiciable.

D’autre part , les principes sacro-saints de la présomption d’innocence doivent être respectés et aucune entrave ne doit être apportée dans le cadre de la distribution de la justice…

C’est ahurissant de constater que ces manœuvres nihilistes n’ont qu’un seul objectif: diviser et distraire les sénégalais et sénégalaises, discréditer l’action publique , c’est vraiment dommage.

Même dans le secteur public, parapublic ou des services, la manipulation s’empare du milieu syndical et sert de goulot d’étranglement à l’action collective.

Une certaine frange de la population est malheureusement alpaguée par les contrevérités manifestes discréditant nos institutions républicaines remarquables.

Sur le seul fait de la présomption d’innocence, chaque sujet de droit doit faire recours à la justice et se laver à grande eau. Toutes les autres pérégrinations sont des fabrications de l’esprit.

Sans vouloir tomber dans le langage élogieux, je pense que devant l’implacabilité véritable des actes remarquables posés par son Excellence le Président Macky SALL, il ne reste à une petite opposition que la manipulation malsaine.

Devant le déploiement des politiques publiques salutaires corollaires du PSE, il faut activer la machine de la «délation» pour jeter une réprobation sévère sur le pouvoir en place.

La politique est noble, il nous faut retourner à la déontologie et les vertus morales pour convaincre l’opinion.

Banda DIOP
Citoyen sénégalais

#BandaDiop #OumarPène