La gestion de la pandémie décriée, Fatoumata Ba taxe l’opposition de nihiliste

Dans un entretien accordé à nos confrères de Liberation, Fatoumata Niang Ba, présidente du parti Union pour le développement du Sénégal Renouveau “UDES/R”, passe en revue les grandes lignes de l’actualité au Sénégal. Membre de la mouvance présidentielle, Mme Ba revient sur la crise sanitaire dont la gestion est décriée par l’opposition. Elle a également évoqué le problème lié à la distribution des kits alimentaires sur le territoire national. 

Crise de la Covid-19

“Le monde fait exactement face à une crise sanitaire d’une énorme ampleur. Une telle crise sanitaire qui, si je ne m’abuse, ne s’est jamais présentée depuis celle qui a suivi la fin de la seconde guerre mondiale avec son lot de morts à travers la planète. A l’image du monde entier, le Sénégal n’est pas en reste”, a d’emblée souligné Fatoumata Niang Ba, qui estime que le Sénégal est affecté comme le reste du monde. Malgré, les efforts “importants” du gouvernement du Sénégal afin d’endiguer la propagation sont à saluer selon la présidente de l’UDES/R.

Gestion décriée

Concernant les détracteurs de la gestion du coronavirus au Sénégal, Mme Fatoumata Ba estiment que ces derniers font preuve de nihilisme. “Ils (opposition et société civile) n’ont pas raison. Les critiques qu’ils adressent au président de la République et à son gouvernement, sont infondées et inopportunes. Ils auraient eu une posture républicaine autre que celle politique adoptée depuis le début de la crise. Le coronavirus est une maladie pernicieuse. Elle ne fait pas de distinction”, regrette-elle.

Elle poursuit : ‘C’est pourquoi, nos hommes politiques, ceux qui ne sont pas du même bord que nous bien évidemment, doivent savoir raison gardée. L’heure n’est pas aux querelles et à la désunion. Nous devons être solidaires les uns les autres pour venir à bout de la maladie sous nos cieux. Par conséquent, laissons le temps de la politique de côté et travaillons la main dans la main pour éradiquer le mal…”

Aide alimentaire

Les effets négatifs du coronavirus sur l’économie nationale ont poussé le gouvernement à octroyer une aide alimentaire aux familles démunies. Mais la gestion tout comme celle sanitaire de la pandémie, est décriée. Selon elle, la générosité du Président de la République doit être tout d’abord saluée.

“C’est extraordinaire. Cela n’a jamais existé au Sénégal et en Afrique. De l’indépendance à nos jours, aucune enveloppe d’un tel montant n’a servi à soulager les populations en temps de crise et même pendant la sécheresse de 1978. Tous les hommes de bonne foi devraient saluer ce geste et cette solidarité du chef de l’Etat envers ses concitoyens”, a-t-elle soutenu.

Interpellée sur la supposée politisation des opérations de distribution de l’aide alimentaire sous le contrôle du ministre du Développement communautaire, de l’équité territoriale et de la solidarité nationale, Mansour Faye, Fatoumata Ba rectifie les pour-parleurs.

“Il s’agit de 150 000 tonnes de denrées alimentaires à acheminer sur toute l’étendue du territoire national. Des dizaines et des dizaines de camions à faire le tour du pays en cette période d’hivernage. C’est énorme. Un volume de denrées impressionnant à écouler. Pour autant, 307 municipalités ou collectivités territoriales ont bouclé les opérations ce qui prouve que la distribution se déroule et se passent bien à l’échelle. Maintenant, les calomnies, les accusations gratuites contre des personnes, est une autre réalité de notre société”, a-t-elle martelé.

Elle conclut par préciser les interrogations qui ont été émises sur le nombre de kits alimentaires remis à son fief de Grand-Yoff. “La collectivité territoriale de Grand-Yoff a reçu un nombre assez important de kits alimentaires. Mais cela ne doit pas être mal. Et il n’ aucune explication politique à y apporter. Seulement que la commune de Grand-Yoff fait partie des plus peuplées du Sénégal. C’est la raison que je peux donner”, a-t-elle conclu.