La famille de F. M. Ndiaye veut l’audition de la députée Awa Niang et Fatou Sow

Malgré la sentence qui écroue Samba Sow à perpétuité, la famille de Fatoumata Mactar Ndiaye n’est pas satisfaite du déroulement du procès. Elle demande plus et mieux.

Pour les deux intervenants, tous frères de la victime Fatoumata Mactar Ndiaye, les deux personnes citées par Samba Sow, à savoir Fatou Sow (ndlr : tante de Samba Sow) et la députée Awa Niang qui seraient les commanditaires de ce meurtre, doivent impérativement être entendues pour l’éclatement total de la vérité.

Pour Amadou Moctar Ndiaye, frère de Fatoumata Mactar Ndiaye, « il y a toujours des zones d’ombre dans cette affaire […]. Depuis trois ans, Samba Sow cite deux noms, dont sa tante du nom de Fatou Sow et la députée Awa Niang. Mais, jusqu’à présent la justice n’a rien fait pour les entendre. Dans un pays sérieux, on devrait les entendre, même s’il s’agissait d’un mensonge… ».

« J’ai vécu cette histoire de A à Z. De la prison, Bathie (ndlr Samba Sow) m’a appelée à deux reprises, pour me révéler les mêmes noms. Ils ont écouté la tante de Samba Sow (ndlr : Fatou Sow) ils doivent aussi le faire pour la députée Awa Niang », a indiqué, en dernier lieu, la sœur de Fatoumata Mactar Ndiaye, dans l’anonymat, au micro de Ngoné Saliou Diop.

Ecoutez !