Korité : Le Poulet De Chair Introuvable à Kolda

309
Single Post


Single Post
Korité : Le poulet de chair introuvable à Kolda
Après un mois de jeûne, la communauté musulmane célèbre la fête de Korité. Un événement qui se déroule avec des repas à base de poulet. Cette année, c’est le contraire qui s’annonce avec la rareté du produit.

A cet instant précis, le poulet de chair est introuvable à Kolda. Les seules unités présentes sont de faibles poids et vendues à 4000 fcfa. Ceux qui ont célébré la Korité, ce vendredi, ont fini de se procurer les quelques quantités trouvées dans les poulaillers.

A notre passage au niveau de cinq grands poulaillers, ce sont des poussins en état de croissance qui gazouillent sur les lieux. « Cette année le poulet de chair manque terriblement à Kolda à cause de la grippe aviaire qui a fait que beaucoup d’éleveurs ont perdu leurs poussins dès la phase démarrage » a déclaré Abdou trouvé en plein nettoyage de son poulailler. Ce qui rend difficile la situation des musulmans qui célèbrent la Korité, demain samedi.

 Face à cette insuffisance de poulets de chair, les poulets locaux sont le dernier recours pour bon nombre de ménages. D’ailleurs ces poulets locaux, appelés poulets ordinaires, sont vendus à des prix très élevés. 

Face à cette situation, les boucheries attirent la clientèle. La viande de bœuf est alors un choix obligé pour les ménages. « Je suis là dans le rang pour acheter trois kilogrammes de viande parce que je n’ai pas trouvé de poulet », renseigne Fatou Bintou Mané. 

Cette responsable d’un ménage de huit membres dit avoir choisi la viande du bœuf par défaut. Aissatou Lamarana Diallo, pour sa part, dit acheter de la viande parce que c’est moins cher et plus rentable pour une famille nombreuse. 

Le prix du kg de viande est à 3000 FCFA, contre un poulet de chair à 4000 F CFA. Dans tous les cas, les bouchers se frottent les mains en cette période de fête de korité célébrée dans la division par la communauté musulmane du Fouladou où une partie a déjà fêté l’Aïd El Fitr.