Kolda réfléchit sur la mise en place du pole-Casamance

0

Les acteurs de la région de Kolda ont démarré ce vendredi 20 juillet un atelier de réflexion de deux jours sur la mise en place du pole-Casamance avec l’appui du ministère en charge des territoires et de la décentralisation. C’est pour finaliser cette vision du Chef de l’Etat qu’est l’acte 3 de la décentralisation qui, de l’avis le président du Département de kolda, a dépassé les étapes de la communalisation universelle et de l’érection du département en collectivité territoriale.

Maintenant, il est question pour cet atelier de dessiner les contours du pole-Casamance et de dégager ensemble les voies et moyens capables de faire de ce territoire du sud un espace de développement, a précisé Moussa Baldé qui est par ailleurs Président de l’Entente Casamance. Le défi est grand, poursuit Pr Baldé, puisque les régions sud ont été choisies par le Président Macky Sall pour expérimenter ce programme qui lui est cher.

C’est pourquoi, il invite l’ensemble des acteurs du sud à se mobiliser pour que cette réforme territoriale puisse avoir les succès escomptés. Pour Moussa Baldé, la pertinence de ce programme innovant n’est plus à démonter. A l’en croire, des questions comme le tourisme, la culture, l’enseignement supérieur entre autres, ne peuvent pas être réglées ou gérées par un seul département encore moins une commune. Donc, l’idée de création de poles de développement s’impose pour relever les défis de l’émergence et du développement à travers de grands ensembles cohérents et viables, conclut le patron du département de Kolda. À signaler qu’après Sédhiou et Kolda, c’est au tour de la région de Ziguinchor de boucler cette série de rencontres de réflexion sur le pôle-Casamance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *