KMS3 : La région de Thiès occupe une place centrale dans le projet (Sones)

La Société nationale des eaux du Sénégal (Sones) poursuit son programme de vulgarisation des «principes fondateurs» du projet de construction de la troisième usine de traitement et de pompage d’eau potable de Keur Momar Sarr (KMS3). Après l’étape de Dakar, elle a lancé les activités de la mission d’Information, d’Éducation et de Communication (IEC) dudit projet à Thiès. La cérémonie officielle de lancement s’est tenue, ce mercredi 21 août 2019, à la Gouvernance de ladite localité C’était en présence du Directeur général de la Sones, Charles Fall, du Gouverneur, Mamadou Moustapha Ndao, du maire Talla Sylla, du directeur du Cabinet MSA, Malick Sow, notamment.

«Impliquer tous les acteurs»

Il s’agit ici, d’une mission dont le but est d’«informer régulièrement les populations situées sur le long du tracé, sur le projet, sur les travaux, sur les avantages et les désagréments liés à la réinstallation, d’attirer leur attention et les sensibiliser sur les problèmes qui se posent». En somme, à travers ce programme d’IEC, la Sones veut «susciter chez les populations un changement de comportement en promouvant les bonnes pratiques». Elle veut également «les responsabiliser et les impliquer surtout» dans sa mise en œuvre et la recherche des solutions notamment, la sécurisation de ses ouvrages».

A l’occasion, le Dg de la Sones a noté que cette rencontre de Thiès témoigne de «la volonté de partager» avec les populations «un certain nombre d’informations» sur le projet et d’échanger sur les «initiatives qui sont en cours et qui sont envisagées dans un futur proche». L’implication des communautés, dit-il, est perçue par le gouvernement comme «un facteur de succès» pour ce projet. Pour Charles Fall, l’information, notamment dans sa dimension de «proximité est un élément fédérateur pour tous les acteurs du projet». Sous ce rapport, il souligne que la mission d’Information, d’Éducation et de Communication, confiée au Cabinet MSA, constitue «une composante essentielle» de KMS3.«Résorber le déficit de l’approvisionnement en eau potable»

Piloté et mis en œuvre par la Sones, KMS3 est un projet phare du Plan Sénégal émergent (Pse) avec un coût global de 274 milliards de francs Cfa, dont 230 en subvention de l’État du Sénégal. L’«importance de cet effort des pouvoirs publics», selon Charles Fall, traduit la «volonté politique du Chef de l’État de résorber, de manière durable, le déficit de l’approvisionnement en eau potable du triangle Dakar-Mbour-Thiès».  Et de «satisfaire aussi les besoins des populations» des localités traversées par la conduite d’eau du projet, longue de près de 250 kilomètres. Il s’agit de trois régions, cinq départements, plus d’une trentaine de communes et des centaines de villages. KMS3, à terme, apportera un volume additionnel d’eau estimé à 200 mille mètres cube/jour.

«Une place centrale pour Thiès»

Pour la région, le Dg de la Sones a fait savoir que Thiès occupe une «place centrale» dans la réalisation des installations du projet KMS3. Lequel prévoit trois grands ouvrages dans la localité, à savoir : deux grands réservoirs de 10 000 mètres cube chacun et d’un château d’eau de 2500 mètres cube. Selon lui, ces ouvrages de stockage, combinés à ceux qui seront réalisés à Diamniadio, permettront d’atteindre un volume global de stockage de 52 500 mètres cube pour la région.

Charles Fall ajoute que le projet prévoit également de renforcer «considérablement» le système d’alimentation en eau potable de la ville de Thiès, qui d’ailleurs, pour lui, bénéficie d’«une meilleure alimentation» par rapport aux années précédentes.

Selon le Gouverneur de Thiès, «cette démarche de partage» du projet KMS3 par la Sones est «très importante» dans la mesure où elle permettra de régler des problèmes sociaux qui pourront se poser dans sa mise en œuvre.  

Les assurances du maire de Thiès

Le maire Talla Sylla, pour sa part, a noté que la ville de Thiès est dans d’«excellentes dispositions» pour accompagner tous les acteurs pour «une bonne» mise en œuvre du projet.