“Khoumb té dagane” très remontée contre les hommes avares