Khessal, greffage, football, lutte…: Le khalife liste les interdits à Touba

Le  Chef de l’ État,  Macky Sall  s’est rendu à Touba, ce mercredi 3 février pour rencontrer le khalife général des Mourides. L’objectif de cette visite était de le remercier après sa victoire à l’élection présidentielle du 24 février 2019.  Serigne Mountakha Mbacké , qui a montré toute sa satisfaction à l’endroit du président de la République, a profité de l’occasion pour  remettre un document rappelant les interdictions à Touba.  Sollicitant l’assistance de l’État pour les rendre effectives.

 Touba et Macky…

Le Khalife général des mourides, par la voix de Serigne Bassirou Abdou Hadr,  a remercié  Macky Sall, pour l’intérêt qu’il porte à la ville sainte de Touba.  Il lui a indiqué qu’il allait même dépêcher son porte-parole, pour lui remettre ce document qui relate les interdits à Touba. Mais, étant donné qu’il est là, il profite de l’occasion. Serigne Mountakha demande aussi la collaboration de l’ Etat pour l’aider à mettre en œuvre ces enseignements de l’Islam rappelés par Cheikh Ahmadou Bamba,  dans la ville sainte.

Les interdits 

“1- Vente et consommation de boissons alcoolisées et ivresse; 2- Vente, détention  et usage de drogue, notamment Yamba; 3- Jeu de hasard et loteries;  5- Tam-tam, musique de danse et manifestations folkloriques; 5- Il est aussi interdit la lutte et le football;  6- L’utilisation et la vente des produits de dépigmentation, les mèches et les greffages; 7- Les accoutrements incorrects d’un homme ou d’une femme;  8- Tout ce qui est lié au maraboutage, charlatanisme; 10- Tout genre d’association de malfaiteurs dans une maison; 11- Parler au nom de la confrérie mouride, sans Ndigël du khalife, est strictement interdit; 12- Ne pas se conformer aux enseignements  de l’islam,  de Serigne Touba,  pour l’ouverture des Mosquées et Daaras”, énumère le porte-parole des mourides au nom du khalife.

Les risques encourus

Selon, Serigne Bass Abdou Hadr, il y aura une commission  dans la ville sainte, qui sera chargée de veiller au respect de ces interdits, en collaboration avec les autorités  étatiques.

Et que quiconque s’aventurerait à violer ces recommandations du Khalife général des mourides, sera traduit en justice pour une application de la loi.  Et cette décision a été prise à l’unanimité, après concertation avec toutes les familles maraboutiques à Touba,  ce 24 juin 2019.

Au bon souvenir de Cheikh Abdou Lahat Mbacké

Le 18 septembre 1980, Serigne Abdou Lahat Mbacké,  troisième khalife général des mourides,  succédant à son frère aîné, Serigne Fallou Mbacké en 1968,  avait pris des mesures fermes  pour Touba,  en concertation avec les fils de Serigne Touba à l’époque.  Serigne Mountakha en ce sens, dit suivre le pas de ses prédécesseurs. Et demande un respect des prescriptions de l’Islam.

Ainsi, il recommande à “tout croyant, de cesser tout activité à l’heure de la prière”. Et de “baisser la voix, dès le début de l’appel à  la prière.”

6- Enfin  tout, tout ce qui en dehors de ces faits, est également contraire aux principes de l’islam.