Khalifa Sall sur le décès de Amath Dansokho : « Je perds un grand frère et un ami… »

C’est avec une vive émotion et une grande tristesse que j’ai appris le rappel à Allah de Amath Dansokho, Ministre d’État, ancien Secrétaire général du Parti de l’indépendance et du Travail. Je perds un grand frère et un ami. Même éloignés, lui luttant contre la maladie et moi en détention, nous étions restés proches.

Sa disparition est une perte immense pour le Sénégal. Homme de conviction, Amath défendait avec courage la démocratie, la liberté, la justice sociale et le progrès humain. Patriote exemplaire et grand panafricaniste, il a, toute sa vie durant, combattu pour l’instauration de l’État de droit au Sénégal et en Afrique parfois au prix de sa liberté. 

Je salue la mémoire de l’homme politique qui incarnait nos convictions les plus porteuses d’espoir.

En ces moments douloureux, mes pensées vont vers sa famille et ses compagnons de lutte. À son épouse, à ses enfants, à ses camarades de parti et au peuple sénégalais, je présente mes sincères condoléances.

Puisse Allah SWT, dans son infinie miséricorde, lui ouvrir les portes de Son Paradis éternel. Amine

Fait à Dakar le samedi 24 Août 2019
Khalifa Ababacar Sall