Khalifa Sall fait face à son inéligibilité : Macky renforce Aminata Mbengue Ndiaye

En politique, dit-on souvent, c’est toujours de bonne guerre entre des adversaires politiques qui ne comptent guère se faire des cadeaux. Et sans butin de guerre, nul ne peut se faire prévaloir politiquement. S’il est vrai que Khalifa Sall avait été annoncé comme étant le seul socialiste du moment apte à remplacer le défunt Ousmane Tanor Dieng à la tête du parti, le Macky en a décidé autrement. Car, Aminata Mbengue Ndiaye assure l’intérim du parti selon les textes mais nommée Présidente du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (Hcct), elle devient plus opérationnelle que jamais car elle détient désormais un butin de guerre. Et qui détient l’argent, détient le pouvoir dit-on souvent. S’y ajoute la nomination de Alioune Ndoye au poste de ministre des pêches et de l’économie maritime. En effet ces deux postes stratégiques ont l’heur de renforcer un parti socialiste orphelin du défunt Ousmane Tanor Dieng. Ce qui démontre à suffisance que le Président de l’Apr surveille politiquement les faits et gestes de Khalifa Sall. Pendant que ce dernier travaille à recouvrer ses droits civiques, le Chef de l’Etat lui renforce les pouvoirs de Aminata Mbengue Ndiaye. C’est ce qu’on appelle du realpolitik.