Kate Middleton rappelée à l’ordre par la reine après ses vacances de princesse ?

Kate Middleton, son mari le prince William et leurs trois enfants ont mis le cap direction l’île Moustique pour y passer un séjour de rêve. Mais cette destination paradisiaque des Caraïbes ne semble pas plaire outre mesure à la reine Elizabeth…

La famille Cambridge vient tout juste de rentrer au palais de Kensington après des vacances très luxueuses. Le couple a mis les petits plats dans les grands cet été afin de profiter d’un peu de farniente sous le soleil des Caraïbes. Pour cela, ils ont choisi l’Ile Moustique, l’endroit parfait pour passer du temps en famille, les pieds dans l’eau. Pour héberger tout ce petit monde, le duc et la duchesse de Cambridge ont loué une immense propriété avec piscine à débordement, jacuzzi et du personnel pour répondre au moindre de leurs désirs selon les informations du Sun : « L’accent est mis sur les dîners en plein air.Avec un choix de restaurants intérieurs et extérieurs et un chef qualifié, les menus peuvent être adaptés à tous les goûts ».

Un luxe qui a un coût : pour séjourner dans cette très jolie demeure construite en 2016, il faut débourser pas moins de 30 000 euros par semaine… Mais Kate Middleton semble prête à y mettre le prix. Avant même d’être mariée avec le prince William, la duchesse affectionnait déjà les voyages sur cette île chère à son cœur. Tant et si bien que la presse avait fini par la surnommer « La reine de Moustique »… Un titre et un train de vie qui n’auraient pas beaucoup plu à Elizabeth II à l’époque.

« La Grande-Bretagne était en pleine récession et de telles démonstrations de richesse frivoles étaient désagréables pour la reine », raconte l’experte royale Katie Nicholl dans son ouvrage William et Harry, sorti en 2010. « Selon Sa Majesté, si Kate doit un jour devenir l’épouse de William, elle a besoin d’un travail convenable. Passer d’un lieu de villégiature cinq étoiles à un autre n’est pas idéal pour une jeune femme susceptible de devenir reine », aurait également expliqué une source.

Selon Katie Nicholl, Kate aurait été « piquée » par les mots de la grand-mère de William et Harry. Mais visiblement pas de quoi lui enlever l’envie de passer du bon temps dans des villas paradisiaques…