Kate Middleton et William : leur rendez-vous secret avec un célèbre milliardaire à Kensington

Ce mardi 8 octobre, Kate Middleton et le prince William ont reçu un invité spécial au palais de Kensington, puisqu’il s’agit du milliardaire Bill Gates. Un rendez-vous qui s’est organisé dans le plus grand secret.

Les Cambridge sont des petits cachottiers. Après plusieurs sorties de Kate Middleton qui n’avaient pas été communiquées par la presse au préalable, le couple a reçu un invité de marque au palais de Kensington, ce mardi 8 octobre. Kate et William ont convié chez eux le milliardaire Bill Gates, avec qui ils ont notamment évoqué leurs rôles au sein de la Royal Foundation, qu’ils dirigent seuls depuis le départ de Meghan et Harry il y a quelques mois. Désormais, les époux Sussex ne sont plus mentionnés sur le site de cette fondation créée en 2009 par William et Harry. Le duc de Cambridge est cité comme l’unique fondateur de l’association, dont le nom sera bientôt changé.

Bill Gates était présent à Kensington « en tant que coprésident et administrateur de la fondation Bill et Melinda Gates », comme le rapporte l’édition britannique de L’Express. On estime que la fondation de ce dernier est la plus grande fondation privée au monde. L’entrepreneur américain aurait même versé 35,8 milliards de dollars à diverses œuvres de bienfaisance. Ce rendez-vous entre le milliardaire et les Cambridge à Kensington n’a pas été annoncé à l’avance mais il a bien été consigné dans la circulaire de la Cour, qui recense les différents engagements des membres de la famille royale.

Les liens entre Bill Gates et la famille royale ne datent pas d’aujourd’hui. En 2005, le milliardaire, accompagné de son épouse Melinda, avait rencontré la reine Elizabeth II et le duc d’Édimbourg au palais de Buckhingham, le jour où il avait été nommé chevalier commandeur de l’ordre de l’Empire britannique par Sa Majesté, pour « son action caritative et sa contribution à la création de la société de logiciels la plus prospère au monde », comme le soulignent nos confrères britanniques. C’est désormais avec son petit-fils, le prince William, que Bill Gates fait des affaires.