Justice ; Le Sytjust met au point les rapports entre acteurs judiciaires

« Le malheureux incident qui a opposé hier les fonctionnaires de la Justice du Tribunal d’Instance de Thiès au président dudit tribunal a fait aujourd’hui un titre à la une qui nécessite une mise au point« , peut-on lire dans une note du Syndicat des Travailleurs de la Justice parvenue à SENEGO.

« ça chauffe entre magistrats et greffiers », pouvait-on lire, à la une d’un Journal de la place. Un titre qui, selon le Sytjust, « d’une part, informe mal l’opinion publique sur la réalité de ce regrettable conflit et, d’autre part, ne renseigne en rien sur les relations entre les magistrats et les travailleurs de la Justice… »

Précision…

Raison pour laquelle ils ont voulu, dans cette note parvenue à SENEGO, préciser que le « différend relaté dans la presse d’aujourd’hui oppose un président d’un tribunal aux fonctionnaires de la Justice exerçant dans ledit tribunal ; que les faits se sont déroulés au Tribunal d’Instance de Thiès et non au Tribunal de Grande Instance de Thiès où le Président Mamadou DIOUF fait un excellent travail salué par tous les acteurs de la Justice et les Justiciables… »

Rapports entre les magistrats et tous les travailleurs de la Justice…

« C’est le lieu pour le SYTJUST de magnifier les excellents rapports entre les magistrats et tous les travailleurs de la Justice, mais en particulier entre magistrats et greffiers dont les relations sont hautement empreintes d’urbanité, de bienséance, de convivialité, de fraternité mais surtout de respect mutuel« , ont-il dit pour rendre hommage à tous les magistrats sénégalais pour leur engagement sans faille à la consolidation de l’Etat de droit.

« Enfin, le SYTJUST exprime toute sa gratitude à la presse nationale pour sa détermination au respect des droits et libertés des citoyens sénégalais« , ont-ils conclu.