Johnny Hallyday exhumé : cette condition exigée par Laura Smet pour donner son accord

Laura Smet est en train de gagner une première bataille face à Laeticia Hallyday. Le Figaro a dévoilé mercredi 2 octobre que la comédienne avait obtenu la suspension de l’exhumation de la dépouille de Johnny Hallyday, voulue par sa belle-mère. C’est Bruno Magras, président du conseil territorial de l’île de Saint-Barthélémy, qui a pris cette décision. Cependant, Laura Smet, qui vient de se marier, n’est pas complètement fermée à l’idée, à une seule condition.

« Laura n’est pas opposée à tout projet de sépulture mais à condition d’être préalablement consultée« , a confié son avocat maître Emmanuel Ravanas. Et au Figaro d’ajouter que cette suspension serait effective « aussi longtemps que les héritiers, Laeticia Hallyday, David Hallyday et Laura Smet n’auront trouvé un accord unanime« .

Ce que reproche Laura Smet dans cette affaire d’exhumation, c’est de ne pas avoir été contactée par Laeticia Hallyday, et d’avoir appris cet été, par le biais de la presse, que le corps de son père allait être exhumé. Au Figaro, les avocats de la veuve ont affirmé que les deux aînés du rockeur étaient au courant « mais c’était sans préciser que ces échanges remontaient à fin 2017« . Selon les avocats de Laeticia Hallyday sa seule volonté « était de procéder à une ‘simple terminaison de la sépulture’« .

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger.