Joal : La Guerre Entre Deux Marabouts Ennemis Vire Au Drame

411
Single Post


Single Post
Joal : la guerre entre deux marabouts ennemis vire au drame
Babacar Diagne est dans le coma. Ce jeune homme est hospitalisé à l’hôpital régional de Thiès après qu’il a été évacué du centre de santé de Joal où il a reçu les premiers soins à la suite de son agression au pilon la semaine dernière.

Son agresseur se nomme Babacar Kane. Ce dernier est un marabout. Il est à la tête d’un daara qu’il a fondé après avoir rompu son compagnonnage avec Serigne Mbaye, le guide de sa victime.

D’après L’Observateur, qui relate l’affaire, les disciples de Serigne Mbaye n’ont jamais goûté que Babacar Kane ait ouvert son école. Ils assimilent cet acte à une trahison. Le journal rapporte qu’ils ne ratent jamais une occasion de le lui dire et de saboter les chants religieux qu’il organise souvent.

Au lendemain de leur dernier acte de sabotage, la semaine passée donc, Babacar Kane décide de dire ses quatre vérités aux disciples de Serigne Mbaye. Il interpelle trois d’entre eux qui passaient près de son domicile : Mor Sarr, Mouhamed Thiam et Babacar Diagne. Il récolte des injures et est pourchassé jusqu’à l’intérieur de sa maison.

Au cours de la bagarre avec les trois assaillants, le marabout reçoit un tesson de bouteille à la gorge. En guise de riposte, il s’empare d’un pilon et en assène plusieurs coups à la tête à Babacar Diagne.

Ce dernier se retrouve au sol et commence à perdre beaucoup de sang. Les faits se déroulaient au quartier Caritas de Joal. Les voisins escaladent le mur de la maison et séparent les deux parties. Le pire est évité de justesse.

Acheminé au centre de santé de Joal pour les premiers soins, Babacar Diagne sera transféré à l’hôpital de Thiès où il est plongé dans le coma. Arrêtés par les éléments de la brigade de gendarmerie de Joal, Babacar Kane, Mor Sarr et Mouhamed Thiam se sont renvoyé la balle. Ils ont été placés sous mandat de dépôt après avoir été déférés au parquet.