« Jeune tidiane bouy nekk si R.S. di wakh lou niaw tarikha yi dinagn… »

Jeune et dynamique dans la tarikha tidiane, Maodo Malick Kébé vulgarise les œuvres de Seydi El Hadj Malick sur les réseaux sociaux. Au micro de Senego, le jeune homme réoriente les talibés qui usent les réseaux sociaux pour attaquer d’autres confréries. 

Tidiane et réseaux sociaux

A travers sa célèbre page 1 milliard de Tidianes, et l’initiation de « Sunu yonou Tivaouane », Maodo Malick Kébé s’est fait un nom sur les réseaux sociaux. Dans les différentes pages qu’il anime, le jeune homme partage les œuvres de Seydi El Hadj Malick et sa famille.

Dénigrer les confréries

Interpellé sur l’utilisation des réseaux sociaux comme canal de dénigrement des confréries, Maodo est catégorique : « Sur nos pages, si quelqu’un essaye de dénigrer les autres tarikhas, on le supprime automatiquement. Les talibés doivent se référer à la famille de Seydi El Hadj Malick en respectant les chartes… »

Regardez