Jean-Paul Dias : “Les dirigeants africains ne devraient penser qu’à la démocratie”

La démocratie est un problème en Afrique. Jean Pau Dias envoyé spécial du Président Macky Sall, invite les autorités Africains à repenser à la démocratie et à préserver leur pays comme des pères de familles.

Ce qu’il faut changer

Les dirigeants africains ne devraient penser qu’à la démocratie, leurs pays ont tout“, a déclaré Jean Paul Dias. Ce dernier s’exprimait lors d’un panel à Praia, au Cap Vert, à l’invitation du Président Cap Verdien, Jorge Carlos Fonseca, lors de la célébration de la dixième édition de la Semaine de la République, qui est une commémoration de la Journée de liberté et de la démocratie et celle de la journée des héros nationaux.

Il en a profité pour féliciter l’archipel pour « sa bonne démocratie, sa Constitution et sa justice ».

Rendez le pouvoir

Jean Pau Dias fait la leçon à certains dirigeants qui ne veulent pas quitter le pouvoir. “Certains dirigeants qui pensent encore qu’ils doivent rester au pouvoir pour, toujours laisser le pouvoir aux membres de la famille ou déformer les lois de la Constitution, notamment en ce qui concerne les aspects relatifs au nombre de mandat“, a-t-il dénoncé.

Le respect à la constitution

Il poursuit: “La Constitution est la mère de toutes les lois. Ce n’est pas une Bible. Elle peut être modifiée, mais elle doit l’être dans le profond respect des Peuples et des intérêts du pays. On ne peut pas la changer juste pour qu’une personne reste au pouvoir ou pour que quelqu’un donne du pouvoir à sa famille“, a-t-il ajouté.