Jean-Paul Dias : «Le Secrétariat général du gouvernement n’est…

Après la suppression des services, le président Macky Sall, dans la nouvelle architecture, a bien servi le Secrétariat du gouvernement. Une démarche qui étonne Jean-Paul Dias. Il estime que le Secrétariat général du gouvernement n’est pas une institution.

«Je n’ai pas lu le décret, mais je ne vois pas comment le Secrétariat général du gouvernement puisse avoir un fonds propre. Parce qu’il n’est pas une institution. Ce n’est même un ministère. C’est une position de fonctionnaire. Donc, je suis un peu étonné. Je pense que la position centrale qui être tenue en compte actuellement, c’est celle du secrétaire général de la présidence de la République. D’ailleurs, à titre personnel, je considère que le secrétaire général de la présidence de la République existant, le poste de  secrétaire général du gouvernement est superfétatoire. Puisse que le secrétaire général de la présidence de la République, à mon avis, pourrait manager les deux. Je ne comprends pas cette répartition.  C’est la première fois que je vois ça», a-t-il indiqué sur iRadio. 

Avant d’ajouter : «Nous sommes dans une situation un peu particulière, parce que le gouvernement continue à rester une institution, alors que le président de la République lui-même est aussi une institution. Donc, c’est deux institutions cumulées et fusionnées quelque part. A moins qu’on ait voulu donner le rôle de Premier ministre au  secrétaire général du gouvernement. Auquel cas, le secrétaire général de la présidence de la République, ministre d’Etat n’aurait pas dû avoir sa raison d’être.» 

Par conséquent, Jean-Paul Dias estime que «jamais le Secrétariat général du gouvernement ne sera une institution. Parce que l’institution est prévue par la Constitution».