Italie : Le Sénégalais, qui avait tripoté des femmes, libre

Accusé d’attouchements sur des femmes dans un magasin, ce Sénégalais échappe de justesse  à une condamnation lourde, et recouvre la liberté. 

   Condamnation

Un marchand ambulant sénégalais de 44 ans, accusé de violence sexuelle à Cosenza, en prison depuis le 29 janvier dernier, a échappé à la condamnation à cinq voire dix ans de prison, rapporte quicosenza.it visité vendredi par Senego.

     Plaidoirie

Son avocat, Eugenio Naccarato, dans sa plaidoirie, a attiré l’attention des juges sur le fait que dans de nombreuses plaintes déposées par les victimes, aucun acte de violence sexuelle ou d’attouchement n’a été évoqué et que les mêmes victimes ont confirmé la gentillesse du Sénégalais, lorsqu’il est entré dans le magasin pour vendre sa marchandise.

Acquittement

En sept ans en Italie, poursuit l’avocat, “il a obtenu un permis de séjour et n’a jamais fait l’objet d’un rapport, pas même pour une amende; il a également été dans un centre d’accueil et rien ne s’est jamais passé”.  Et la défense du Sénégalais de demander l’acquittement, parce que le fait n’existe pas ou, à titre subsidiaire, une peine minimale de deux ans qui recoupe celle émise par le procureur de la République.

Après délibération, le Sénégalais a été condamné à un an et deux mois de prison, une peine avec sursis et d’une libération immédiate. Ainsi, après sept mois, M.D., 44 ans, marchand sénégalais hume l’air de la liberté.