Issa Sall à Cheikh Oumar Hanne : « Dans votre ministère, la recheche est un parent pauvre »

Ce matin, les députés se penchent sur le budget du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation sous la présence de Cheikh Oumar Hanne en charge de ce département.

Les doléances, suggestions et recommandations ont
débuté avec les parlementaires qui se sont focalisés sur la recherche. Comme le considère le député Issa Sall,  « cette partie de l’enseignement supérieur est un parent pauvre ».

Dans cette logique, le député demandera au ministre Cheikh Oumar Hanne si des efforts liés à la Recherche sont en train d’être faits pour un vaccin. Il sera, naturellement pessimiste par rapport à cette question car, souligne t-il, « le niveau de financement au niveau de la recherche est largement inssufisant pour y parvenir.

« Il faut que nos chercheurs soient bien outillés. L’expérience, la connaissance sont là, mais l’accompagnement reste un réel problème à ce niveau »,  dira encore Issa Sall devant les ministres de l’enseignement supérieur, celui des finances et du budget et Samba Sy, ministre du travail.

Il reste alors impertinent de doter  l’Université des Nations Unies de 340 millions alors que la direction de la recherche ne dispose que de 167 millions…