Isabella- Quand Léon Basséne rend hommage à la femme africaine

A travers cette production, l’auteur rend hommage à la femme africaine, une occasion pour se prononcer également sur l’évolution de la musique sénégalaise. Le single « Isabella » relate une histoire d’amour.

L’auteur est l’artiste sénégalais Léon Bassène né en Casamance vivant aux Etats-Unis. Il a découvert son amour pour la musique dès son bas âge. Il commença sa carrière avec le talentueux Ombre Zion, après avoir formé le groupe Supreme Kaddu Magg, bien connu dans le milieu du Hip-Hop Sénégalais. Après avoir fini de tremper sa plume, c’est une mélodie pour rendre hommage à la femme africaine. Pour l’artiste Léon Bassène, ce clip est une chanson d’amour dédié à la femme africaine qui parle de la beauté de celle-ci. Un univers qu’essaie de camper ce musicien sénégalais. Dans ses productions, son pays a une place de choix.

Pour Léon Bassène, on peut tout sacrifier, faire ce qu’on veut. A l’en croire, faire de la musique, c’est vendre la destination de là où on vient. « Moi je suis du Sénégal mais je vis à New-York. Si tu regardes mes clips, tu vois toujours le drapeau du Sénégal pour vendre la destination de mon pays », fait-il remarquer.

Vers les années 2000, il décide de suivre son rêve, s’exprime à travers différents genres musicaux (Pop, R&B, Afro-Pop..) et chante en Anglais, Français, Espagnol, Wolof et Diola.

Il a participé dans beaucoup de mixtapes et d’albums en collaboration avec des artistes américains, et Latinos.

Ce sénégalais de la diaspora suit de près l’actualité de la musique sénégalaise : « les jeunes talents doivent insister sur le côté international. Il faut essayer d’aller un peu plus loin et explorer d’autres horizons » conseille-t-il.

Leon Bassène continue à éblouir ses fans avec des chansons come “Organic Love”, “Closure”, “Dotti” et son tout nouveau single “Isabella” qui fait du brouille un peu partout en ce moment, particulièrement au Sénégal, aux Etats Unis, et en France.

Mélange des rythmes et d’histoires, Léon Bassène à travers sa musique se réclame fervent défenseur de l’Afrique et du Sénégal.