INTERVIEW. Delphine Wespiser : Fort Boyard, TPMP, amours… Elle nous dit tout

Cette année encore, vous endossez les rôles de Blanche et Rouge dans « Fort Boyard ». Vos personnages vont-ils évoluer ?

DELPHINE WESPISER : Cette année, la mythique Blanche chante et Rouge parle davantage aux candidats. Ces personnages plaisent beaucoup aux enfants. Des mamans m’envoient même des photos de leur fille déguisée en Blanche !

Comment réussissez-vous à garder votre sérieux face aux candidats qui tentent de vous déstabiliser voire de vous charmer ?

Ce sont surtout eux qui sont déstabilisés par l’ambiance toute blanche, par le serpent que je porte, par mon regard. Chaque année, je reçois un message d’un candidat qui me dit que cela l’a perturbé. Certains pensent qu’ils ont une touche avec moi ! Surtout des animateurs radio et des sportifs. Mais cette année, ce n’était pas le cas. Les tournages étaient longs, plus fatigants. Ils n’avaient pas la tête à ça.

Vous avez convié votre compagnon, Roger, à venir vous voir ?

Oui, cela fait trois ans que nous sommes ensemble, mais c’était une première pour lui. J’étais hyper contente de lui faire découvrir cet univers.

A-t-il profité de ce moment magique pour vous demander en mariage ?

On a brunché à Royan et il m’a offert une bague, un solitaire. Il sait que l’engagement me fait fuir. Il me laisse maintenant le choix. J’aime avoir ma liberté, mais en réalité, plus on me laisse libre, plus je m’accroche. On fait tout