Institutions budgétivores : « La démocratie a un coût » (Boun Dionne)

Ceux qui jugent certaines institutions, comme le Hcct, inutiles et budgétivores ont tort, selon Mahammed Boun Abdallah Dionne. L’ancien Premier ministre, actuel secrétaire général de la présidence leur rappelle que : « la démocratie a un coût ».
« Si nous voulons des institutions, elles ont un coût. Sur un budget de 4 mille milliards, si une institution coûte 10 milliards, vous voyez le pourcentage que cela représente », souligne Boun Dionne.