Insolite : une jeune mère sécrète du lait par la vulve

Les médecins autrichiens ont découvert qu’une jeune maman de 29 ans avait développé du tissu mammaire dans ses organes génitaux externes.

Une jeune Autrichienne de 29 ans qui venait d’accoucher de son 2e enfant a commencé à ressentir des douleurs intenses du côté droit de sa vulve quelques jours après l’accouchement. En constatant que la zone était très enflée, elle s’est rendue à l’hôpital, pensant qu’il y avait un souci avec les points de suture de son épisiotomie.

Sur le même sujet

L’hormone de la prolactine aiderait à régénérer le foie

L’hormone de la prolactine aiderait à régénérer le foie

Du tissu mammaire ectopique

Les médecins, qui ont rapporté ce cas dans la revue Obstetrics & Gynecology, pensaient eux aussi que la jeune femme avait développé un abcès. Mais lorsqu’elle a expliqué qu’un liquide de la couleur du lait s’échappait de ses organes génitaux et qu’elle avait connu les mêmes désagréments à la suite de sa première grossesse, ils ont compris qu’elle avait développé du tissu mammaire « ectopique », c’est-à-dire à l’extérieur du sein. Ce qui a ensuite été confirmé par une échographie.

Environ 1 % à 5 % des nourrissons de s**e féminin naissent avec du tissu mammaire ectopique, mais il est très rare de trouver ce tissu dans la vulve. Le plus souvent, ce tissu se trouve dans la région des aisselles. Cette maladie est le plus souvent diagnostiquée au cours de la grossesse, en raison des écoulements de lait mais parfois elle est découverte lorsque le tissu devient cancéreux. C’est d’ailleurs à cause de ce risque que les médecins recommandent souvent l’ablation des tissus.

A lire aussi :

A 57 ans, elle accouche de son premier enfant

Accouchement : peut-on éviter l’épisiotomie ?

Ne ratez aucun article de Topsante.com en recevant directement une alerte via Messenger