Insécurité Dans La Banlieue : Le Collectif Des Habitants De Wakhinane Installe Un Comité De Vigilance

67
Single Post


Single Post
Comite de vigilance à Wakhinane
Les nombreux cas d’agressions et de meurtres dans certaines localités du Sénégal de Dakar et sa banlieue hantent l’esprit des habitants de Wakhinane. Récemment le jeune Oumar Laye Diop a été tué dans cette zone. Et Face à cette montée de l’insécurité, le collectif des habitants de Wakhinane a décidé de prendre sa sécurité en main. 

Ils l’ont fait savoir, hier, en marge d’une cérémonie de remise symbolique des cartes de Cmu dont le thème était ‘’santé à l’école, santé pour tous’’.       

‘’ Nous en tant que population nous nous sommes organisés en comité de vigilance. C’est vrai que c’est l’État qui devrait prendre en charge notre sécurité, nous devons aussi apporter notre partition. Il y a beaucoup de cas d’agressions dans cette localité. Les femmes qui vont travailler le matin sont souvent victimes d’agression’’, a fait savoir Serigne Guèye, président du collectif des habitants de Wakhinane.       
Selon ce dernier,  »régler le problème d’insécurité au Sénégal ne devrait pas être difficile. Mais il y a trop de laisser sur les routes et dans beaucoup d’autres secteurs. Récemment, notre frère Oumar Diop a été tué sur la Vdn 3. Il n’y a aucun éclairage sur cette infrastructure, ce qui favorise l’insécurité.’’

Le collectif des habitants de Wakhinane lance un appel aux autorités pour faire face à l’insécurité qui sévit dans cette zone.