INFO CLOSER. MHD mis en examen: le rappeur de nouveau …

Le rappeur MHD a quitté sa cellule de prison pour quelques heures. Selon les informations de Closer, l’artiste a de nouveau été auditionné par le juge d’instruction du tribunal de grande instance de Paris, jeudi 13 juin. Depuis 14h30, MHD répond aux questions du magistrat, qu’il a déjà rencontré une fois auparavant. Depuis le 17 janvier dernier, MHD est placé en détention provisoire. L’interprète de Bella nie toujours la totalité des faits qui lui sont reprochés, à savoir son implication dans le meurtre du jeune Loïc K. lors d’une bagarre entre deux bandes rivales en juillet dernier.

Pour rappel, le rappeur est mis en examen pour

« homicide involontaire »

depuis plusieurs semaines. Le Parisien dévoilait que l’artiste était bien présent sur les lieux de la violente rixe et serait mêmel’auteur de plusieurs coups assénés au jeune du quartier.Après avoir visionné la vidéo d’un témoin et celle d’un restaurateur de la rue Saint-Maur, les enquêteurs soupçonnent en effet Mohamed Sylla de son vrai nom d’être sorti de sa Mercedes avant de frapper Loïc K. à la tête puis de s’enfuir. Un homme aux cheveux teintés blonds – coiffure que le rappeur arborait lors d’un concert trois jours avant les faits -, et portant un survêtement Puma non commercialisé auprès du grand public – marque dont MHD est ambassadeur – apparaît sur ces images.

Le 17 janvier, MHD a assuré aux enquêteurs avoir prêté sa voiture ce soir-là. Quant à sa tenue, il affirmait qu’il recevait « plusieurs colis de vêtements chaque semaine » et qu’il lui arrivait de « les distribuer aux gens » de son quartier. Dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018, une rixe avait éclaté rue Saint-Maur entre deux bandes rivales : les cités alliées de la Grange-aux-Belles et du Buisson-Saint-Louis (Xe arrondissement), contre celle des Chaufourniers (XIXe arrondissement), surnommée la Cité rouge. Loïc K., un jeune homme de 23 ans, est mort vingt minutes après l’arrivée des secours qui avaient alors constaté 22 plaies par arme blanche. Mohamed Sylla et quatre de ses complices, qui sont aujourd’hui pou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici