Inde: Des musulmans massacrés, Erdogan réagit

Des violences inter-religieuses secouent l’Inde depuis dimanche. Des extrémistes hindous agressent des musulmans. Des affrontements qui ont déjà faits plus de 20 blessés.

Les affrontements

Des groupes radicaux hindouistes se sont donc livrés à des raids organisés dans les quartiers Nord-Est de Delhi, à forte population musulmane. Armés de pistolets, de sabres, de pierres, ils ont tiré, frappé, incendié, pillé, lancé de l’acide contre les habitants et brûlé une mosquée.

La violence

Il s’agit réellement d’une violence structurée, délibérée, pensée contre les Musulmans. Et pour le moment, la presse indienne fait état de 22 personnes tuées et de 200  autres blessés lors des affrontements.

AJ+ français✔@ajplusfrancais

Des Musulman·e·s lynché·e·s, des mosquées incendiées, et des Corans enterrés : en Inde, les violences contre les Musulman·e·s s’intensifient.

2 00121:45 – 26 févr. 2020Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité3 805 personnes parlent à ce sujet

La réaction d’Erdogan 

Ardent défenseur de la religion musulmane et des musulmans, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a réagi face à cette tuerie. « L’Inde est devenue un pays où les massacres courent les rues. Les Hindous massacrent les Musulmans. Comment ces individus peuvent-ils contribuer à la paix mondiale ? C’est impossible », martèle-t-il.